Bourail sous les eaux 

intempéries bourail
inondation poé
©A.L

Durant plusieurs jours, la pluie s'est abattue sur la Nouvelle-Calédonie. La commune de Bourail a été particulièrement affectée. Plusieurs axes routiers ont été bloqués, les maisons et terrains, inondés, et les pompiers signalaient plusieurs éboulements... 

[MISE A JOUR AVEC NETTOYAGE DES DEGÂTS]

Triste début d'année, pour les habitants de Bourail. A partir du 31 janvier, les intempéries ont provoqué d'importants dégâts et les sapeurs pompiers de la commune ont été mis à rude épreuve. Samedi matin, le village était isolé, coupé des deux côtés. La salle polyvalente a été ouverte pour les personnes sinistrées. Le personnel du Sheraton n'a pas pu se rendre au travail, peu de personnel se trouvait sur place pour s'occuper de la clientèle.

Des routes bloquées

Sur la RT1, au niveau de Poya, l'eau est très rapidement montée, le 1er janvier. Les voitures ont eu beaucoup de mal à traverser et la voie a dû être coupée samedi matin, ainsi qu'au niveau de l'entrée Nord du village de Bourail. Plusieurs radiers, Brésil et Pantaloni, sont restés longtemps inaccessibles. Le Raï annonçait qu'il n'y aurait pas de roulage le 2 janvier, en raison de nombreuses coupures sur le réseau routier. Les guichets de la gare de Nouméa restant fermés ce jour. La reprise des services était annoncée pour dimanche.

Eboulements en série

Les sapeurs-pompiers de Bourail signalaient également plusieurs éboulements, notamment face à l'hôtel la Néra, près du dépotoir municipal ainsi qu'au col de Trazini. 

éboulement bourail
©Pompiers de Bourail

Poé sous l'eau

À Poé beach, l'eau est montée dès samedi matin. Sur des images impressionnantes, le jardin d'une propriété ressemble à un grand lac de boue alors que la marée haute approche. Les habitants s'avouaient très inquiets. Ici, deux voitures complètement sous les eaux. Là, un bungalow détruit alors que la pluie continue de tomber. Une habitante a dû se déplacer en kayak... dans son jardin.

évacuation kayak bourail
©A.L

Certains ont dû quitter leur logement avec les moyens du bord au petit matin, comme Caroline Hauré, qui était en vacances chez une amie pendant les fêtes. On écoute son témoignage au micro de Coralie Cochin.

Témoignage inondations bourail

inondation poé
©A.L

 

Le reportage de Louis Perin et Christian Favennec :

 

Le lundi suivant, tout n'était pas tout à fait rentré dans l'ordre et le nettoyage se poursuivait.

Le reportage de Nathan Poaouteta :