nouvelle calédonie
info locale

Un possible nouveau centre de formation à Bourail

économie bourail
RSMA Bourail
©Nc1ere
Le gouvernement souhaite construire un centre d’hébergement à Bourail. Il pourrait accueillir d’ici six mois les jeunes stagiaires en formation professionnelle. 
En avril dernier, le gouvernement, le groupement pour l’insertion et l’évolution professionnelle (GIEP) et le régiment du service militaire adapté, ont acté la création de la première compagnie du RSMA en province Sud. Elle sera basée à Bourail. L’objectif pour les militaires : recruter chaque année quatre-vingt volontaires supplémentaires, tout en se rapprochant de la zone sud, principale pourvoyeuse d’emplois. Le projet prévoit la création de six filières de formation, au sein desquelles les jeunes pourront devenir conducteur de poids lourds, caristes, agents de prévention ou de sécurité, chaudronnier, métallurgiste ou encore électromécaniciens. 
 

Partager les moyens


Les formations seront ouvertes dès la fin du premier semestre 2020, aux volontaires du RSMA mais aussi aux stagiaires du groupement pour l’insertion, le GIEP. Qu’ils soient militaires ou civils, tous se partageront moyens, outils et enseignants. En revanche, ils seront hébergés dans des bâtiments différents. Pour accueillir ses volontaires, le RSMA va construire ses propres logements, restaurants ou encore plateaux sportifs. 

De son côté, pour loger ses stagiaires, le GIEP souhaite construite son centre d’hébergement. Une structure de soixante lits, c’est ce que prévoit le projet de délibération arrêté par le gouvernement. Le coût total du futur centre s’élève à 220 millions de francs cfp. Des fonds issus de crédits prévus au contrat de développement, c’est ce que propose le gouvernement et que devra valider le Congrès.