Le service militaire adapté prend ses quartiers bouraillais

société bourail
Inauguration du RSMA, service militaire adapté, à Bourail, 27 juillet 2020
©NC la 1ere
Le régiment du service militaire adapté en Nouvelle-Calédonie dispose désormais d’une troisième compagnie de formation professionnelle. Installée au cœur du village de Bourail, l’entité a été officiellement inaugurée ce lundi matin. 
L’ouverture d'une nouvelle compagnie du RSMA a été teintée d'une certaine solennité ce matin, dans le village de Bourail. Un geste coutumier, et une cérémonie militaire présidée par le général Frank Barrera, commandant des Forces armées de Nouvelle-Calédonie. Le site a été inauguré sous la présidence du haut-commissaire, Laurent Prévost, et du président du gouvernement, Thierry Santa. Dans les anciens locaux de l'ETFPA, non loin du Colisée.

Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal :
©nouvellecaledonie
 

Partenariat entre le civil et le militaire

Ce dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle est présent sur le territoire depuis trente-quatre ans. Jusqu'à présent, il accueillait les stagiaires à Koné et à Koumac. Le SMA s’installe ainsi pour la première fois en province Sud.
  

Innovant

Il y déploie un dispositif innovant. Implantée sur le site du Giep-NC, la compagnie s’adjoint, par un accord de coopération, l’expertise civile du Groupement pour l’insertion et l’évolution professionnelle, et les qualifications de ses formateurs. Le RSMA, lui, garde sa capacité de mobilisation, et une pédagogie adaptée qui a largement fait ses preuves. 
 

Formations mixtes

Le dispositif vise à proposer des formations mixtes et complémentaires dans des secteurs où la pénurie de main-d’œuvre a été constatée. Chaque année, 80 volontaires seront recrutés, dans sept filières différentes, qui seront déployées progressivement jusqu’au second semestre 2021. 
 

Diversité et technicité 

Au cours de formations pouvant durer six à douze mois, les stagiaires pourront acquérir des savoir-faire techniques autant qu’un savoir-être précieux dans le monde du travail. Les ouvertures sont diverses : transport et logistique, prévention et sécurité, chaudronnerie et tuyauterie, soudure, maintenance industrielle ou encore sécurité publique, administration, mécanique automobile.
 
Fanion du RSMA de Bourail.
©NC la 1ere
 

Ressources

Pour accompagner et encadrer les stagiaires, trente cadres supplémentaires viendront grossir les rangs du régiment. Un groupe complété par huit professionnels du Giep-NC. Trois plateaux pédagogiques sont également disponibles à Bourail pour certaines filières. 
 

Soudure

Une première formation mixte en soudure est programmée à partir du mois de septembre. Elle pourra accueillir douze stagiaires. Pour rappel, le RSMA propose vingt filières de formation, réparties en six pôles principaux. Et forme chaque année 600 Calédoniens, de dix-huit à 25 ans.
 
Inauguration du RSMA, service militaire adapté, à Bourail, 27 juillet 2020
©NC la 1ere
 

Régiments

On relèvera aussi que l'installation de militaires au cœur de Bourail est une nouveauté. Ils restaient cantonnés au camp de Nandaï, à une dizaine de kilomètres. Et cette fois, c’est un régiment autre que le Rimap qui prend ses quartiers. Carrefour territorial de l’enseignement, Bourail élargit au passage l’éventail des formations dispensées sur la commune. De quoi en faire un pôle de formation majeur sur la Grande terre.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live