Volontaires pour un bras de fer… sportif

insolite dumbéa
Coupe de Calédonie bras de fer sportif 27 août 2022 Dumbéa
Les concurrents sont issus de deux clubs, ce samedi, au Big up spot de Koutio. ©Lizzie Carboni / NC la 1ère
Le Big up spot de Dumbéa abritait ce samedi une compétition inédite : la coupe de Calédonie en bras de fer sportif. Sur les rangs, une trentaine de concurrents, dont quatre femmes, pour un événement organisé par la ligue de force en partenariat avec deux clubs.

De la sueur, des muscles mais aussi de l'astuce et de la stratégie. Ce samedi, au Big up spot de Koutio, les démonstrations de force s’enchaînent round après round. Un peu de talc sur les mains pour ne pas lâcher la prise. Bras gauche sur la table normée, puis placement du bras droit. Et au coup d'envoi, place à l'enchaînement des techniques, explique Raymond Matetau, coach du New Generation Armwrestling club : hook, top roll, presse. 

Coupe de Calédonie bras de fer sportif 27 août 2022 Dumbéa
Quatre femmes se sont lancées dans la compétition. ©Lizzie Carboni / NC la 1ère

Coup d'adrénaline

Qualifications, puis finales, avec trois catégories en compétition chez les hommes : les moins de cent kilos, les moins de 110 kg et les poids lourds. Comme Mahina Suve, au Tagaloa gym club de Dumbéa. "Là, c'est l'adrénaline à 100 %. On ne peut pas expliquer l'émotion", réagit ce participant licencié depuis seulement trois mois. Et parmi la trentaine de compétiteurs, quatre femmes se distinguent. Virginie Timo ne s’est pas laissée faire. "Beaucoup d'entraînement, beaucoup d'investissement personnel. C'est une première pour moi."  

A suivre, les championnats de Nouvelle-Calédonie 

Une compétition des plus sérieuses, réservée aux licenciés, avec du matériel homologué. Elle a vocation à revenir en force l’année prochaine avec, pourquoi pas, les championnats de France pour les vainqueurs. En attendant, les championnats de Nouvelle-Calédonie sont à venir. Quant aux résultats, on retiendra les performances de:

  • Enoke Motuku, dix-neuf ans, du club Tagaloa, fait un doublé en remportant la première place dans les deux classements open, bras gauche / bras droit.
  • Morgane Thini, vingt ans, du club New Generation Armwrestling, gagne dans la catégorie femmes de moins de cent kilos sur les bras G / D.