A Dumbéa, le Plantathlon sème ses premières graines et voit la victoire de Ludovic Lanceleur

trail dumbéa
Au départ du premier Plantathlon de Dumbéa. 8 mai 2022
Au départ du premier Plantathlon de Dumbéa, sur le site du Yala ranch. ©NC la 1ère
On connaissait le Pandathlon. Place à présent au Plantathlon, dont la première édition a eu lieu ce dimanche à Dumbéa. En plus de courir sur l'un des trois parcours, les plus de 600 inscrits avait une mission : lancer une petite bombe à graines fournie par l'organisation. Au passage, victoire de Ludovic Lanceleur.

Planter ou courir, pas besoin de choisir. Ce dimanche matin, les participants du Plantathlon ont fait les deux. Ils sont partis du Yala ranch à La Couvelée, dans le Nord de Dumbéa, équipés chacun d'une bombe à graines. Leur mission : non seulement passer la ligne d'arrivée, mais lancer la bille sur un site identifié afin de participer à la revégétalisation en bord de rivière.

Ambiance avec ces images signées Claude Lindor pour NC la 1ère :

©nouvellecaledonie

Plus de 600 concurrents se sont inscrits à cette première déclinée sur trois distances : 15 kilomètres, avec 800 m de dénivelé; 10 km ; et 5 km. Sur le plus long tracé, Ludovic Lanceleur s'est imposé, sans rival. 

Ludovic Lanceleur vient de remporter le premier Plantathlon, 8 mai 2022.
Ludovic Lanceleur vient de remporter le premier Plantathlon, 8 mai 2022. ©NC la 1ère

A retrouver dans Coup de sport, ce lundi, au JT de 19h30

Eco-participation reversée à une association

Autre particularité de ce trail écologique, "on a mis en place une éco-participation de 200 F qui sera reversée à Dumbéa rivière vivante", explique Damien Bouteiller, responsable de la société événementielle Sport santé. L'organisateur était Invité de Coup de sport, lundi au JT de NC la 1ère. Ces fonds "serviront à organiser une plantation plus traditionnelle, plus tard".

Le trail est directement associé à l'environnement puisqu'on court en pleine nature. On essaie de préserver cet environnement pour pouvoir continuer à courir dans des beaux endroits.

Damien Bouteiller, organisation du Plantathlon