publicité

L’affaire du Pic aux Morts n’en finit plus d’être renvoyée 

  • Coralie Cochin (CM)
  • Publié le
Prévue ce mercredi matin, l’audience a finalement été reportée à nouveau au mercredi 20 mars, le président du tribunal civil ayant été désigné trop tardivement pour examiner le dossier.
Cette affaire oppose la Secal au GDPL Taku dans le cadre d’un projet d’urbanisation au Pic aux Morts, à Dumbéa sur Mer. Une zone considérée comme tabou pour le GDPL qui bloque la construction de logements sociaux depuis plusieurs mois.
Le GDPL Taku, qui revendique ce terrain depuis 1978, s’oppose à l’accord qui a été signé entre la province Sud et le GDPL Waka pour l’urbanisation de cette zone. 
Le groupement a décidé de se mobiliser ce matin devant le gouvernement et la province Sud, puis devant le Haut-Commissariat en début d’après-midi. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play