publicité

Une octogénaire dans un état alarmant après une agression à Dumbéa

La vieille dame a été agressée par trois mineurs qui tentaient de la cambrioler. Les trois jeunes sont mis en examen pour tentative de vol avec violences, de tentative de vol au préjudice d'une personne particulièrement vulnérable et de non-assistance à personne en danger.

 

  • Caroline Moureaux (avec communiqué procureur de la République)
  • Publié le , mis à jour le
Les faits remontent à dimanche dernier. Ce 25 novembre, dans la soirée, trois jeunes de 14 à 16 ans s’introduisent dans la propriété d’une dame de 81 ans, avec l’intention de voler des letchis.
Profitant de l’inattention de la propriétaire, le plus jeune d’entre eux visite discrètement la maison et repère dans une chambre un coffre-fort.
Il repart alors chercher l’un de ses amis (âgé de 15 ans) et tous deux reviennent dans la maison.  Là, «  dans des circonstances restant à éclaircir » explique le procureur dans un communiqué, « ils auraient notamment fait chuter la victime qui a perdu connaissance après avoir heurté le sol. »
Sans lui venir en aide, les trois jeunes tentent de desceller le coffre-fort, mais n'y parvenant pas, ils quittent les lieux. 
 

Les trois mineurs interpellés

Le mineur de 16 ans est  interpellé en sortant de la maison par la police municipale de Dumbéa, qui avait été alertée par les voisins. 
Les 2 autres mineurs ont été arrêtés plus tard par les enquêteurs de la Brigade des Recherches de la compagnie de gendarmerie de Nouméa assistés de leurs collègues de la BTA de Dumbéa.
 

La victime dans un état alarmant

La vieille dame a immédiatement été conduite au Médipôle. Elle souffre de fractures à la tête ainsi qu'un hématome sous dural qui lui vaut une ITT de 90 jours. « Son état de santé est actuellement toujours alarmant. » indique le procureur de la République.
 

Mises en examen

Au terme de leur garde à vue les mineurs ont été déférés devant le magistrat instructeur le mardi 27 novembre. 
Le mineur de 14 ans a été mis en examen des chefs de tentative de vol avec violences ayant entrainé une ITT supérieure à 8 jours et non-assistance à personne en danger.
Les mineurs de 15 et 16 ans ont été, pour leur part, mis en examen de tentative de vol au préjudice d'une personne particulièrement vulnérable et non-assistance à personne en danger.
Les mineurs de 14 et 15 ans ont fait l'objet d'un placement en foyer de la PJEJ, la loi ne permettant pas de placer un mineur de moins de 16 ans en détention provisoire pour la commission de délits.   
Pour le 3ème mineur de 16 ans, le Juge des Libertés et de la détention n'a pas suivi les réquisitions du parquet qui demandait son placement en détention provisoire et a ordonné un contrôle judiciaire. Un appel a été interjeté sur ce point.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play