publicité

Solidarité à Dumbéa après l’incendie de la Maison de la Vie Associative

Malgré la pluie, une cinquantaine de personnes se sont mobilisées ce samedi du côté d’Apogoti. Objectif : Nettoyer les dégâts causés par l’incendie de la Maison de la Vie Associative de Dumbéa-sur-Mer. 

© Elodie Lanfroy
© Elodie Lanfroy
  • Elodie Lanfroy (CM)
  • Publié le , mis à jour le
Un incendie, sans doute criminel, a ravagé le bureau d’accueil de la Maison de la Vie Associative à Dumbéa-sur-Mer dans la nuit du 12 au 13 avril. Entre 500 000 et 1 million de francs CFP de pertes matérielles sont à déplorer. Le dock renfermait en effet tout le matériel informatique de l’association. Une enquête de gendarmerie a été ouverte.
En 2017 , La Maison de la Vie Associative de Dumbéa-sur-Mer a accueilli 1.300 personnes. Depuis cet événement, coûte que coûte, la Maison de la Vie Associative a continué de fonctionner sans interruption.
Beaucoup de bonnes volontés ont donc répondu présentes ce matin pour débarrasser le matériel du dock brûlé, habitants, élus ou membres d’associations.
Pour les encadrer, Kareen Patché, la responsable de la Maison de la Vie Associative, était sur le terrain.
© Elodie Lanfroy
© Elodie Lanfroy

Un élan de solidarité

Faire place nette, effacer les dégâts dans la bonne humeur, c’était l’objectif de cette journée de solidarité.
Kareen Patché, la responsable de la Maison de la Vie Associative.

Ouverte de 9 h à 19 h tous les jours, jours fériés compris, la Maison de la Vie Associative de Dumbéa-sur-Mer accueille le public depuis deux ans à Apogoti. Elle doit déménager en janvier 2019.
Nettoyage incendie maison de la vie associative Dumbéa-Sur-Mer

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play