Le festival de La Foa maintenu : «un acte de résistance »

cinéma la foa
Festival La Foa
©Laura Schintu
Si le festival Ânûû-rû Âboro n’aura pas résisté aux effets de la crise sanitaire, celui de La Foa commence bien ce vendredi. Un événement très attendu par les Calédoniens. Des projections sont prévues à La Foa bien sûr, mais aussi dans le Grand Nouméa, à Bourail ou à Poindimié.
 
Il n’y aura pas de star internationale cette année, mais qu’à cela ne tienne, les passionnés du 7e art vont pouvoir se faire plaisir. La 22e édition du festival de La Foa est placée sous le signe de la résistance, d’après Delphine Ollier Vindin, déléguée générale du festival.

« Pour nous c’était vraiment très important de déployer tous les moyens possibles pour maintenir l’événement. Ne serait-ce que pour le public qui était en attente. »


A écouter l’interview de Delphine Ollier Vindin.
©nouvellecaledonie

Un film tourné à Tahiti

Les Lafoyens vont pouvoir découvrir ce mercredi soir, en avant-première, L’oiseau de paradis, un film réalisé par Paul Manate et tourné à Tahiti. Un long métrage qui raconte la rencontre entre Teivi, un jeune assistant parlementaire métis, amoral et séducteur, et Yasmina, une lointaine cousine maorie aux pouvoirs mystiques. Privé de sortie sur grand écran, L’oiseau de paradis sera diffusé en VOD (vidéo à la demande). Les Calédoniens auront en revanche la chance de pouvoir le voir au cinéma dans le cadre de ce festival.

On est particulièrement fier de proposer un film entièrement tourné en Polynésie. En cette édition particulière, où nous sommes un peu coupés du reste du monde dans nos possibilités de voyage, on aura la chance d’avoir des échanges en ligne avec le réalisateur. Delphine Ollier Vindin. 


La bande-annonce de L'oiseau de paradis.
 

Une sélection internationale variée

Japon, Chine, Espagne, Allemagne, Brésil… La sélection internationale fera voyager le public. Il y a aura plusieurs premiers films et des longs métrages déjà primés, comme Madre, Swallow ou La vie invisible d’Euridice Gusmao. Il est possible d’acheter ses places en lignes sur eticket.nc, ou directement au cinéma de La Foa ou au Ciné City à Nouméa.
Sélection La Foa
 

Quelques films cultes

En marge de la sélection internationale, des films cultes vont être proposés au public. Blue velvet de David Lynch, Les choses de la vie de Claude Sautet, Big Fish, Edward aux mains d’argent et Ed Wood de Tim Burton. Edward aux mains d’argent sera d’ailleurs projeté à la piscine du Grand bleu à La Foa.
 

Votez pour votre film préféré

Le public aussi est invité à donner son avis sur la sélection internationale. Pour voter, il faut se rendre sur le site du festival. Le prix du public sera dévoilé lors de la cérémonie de clôture puis sur la page Facebook de l’événement.

Plus d’informations et le détail de la sélection sur le site du festival.