A La Foa, un collectif s’inquiète d’une éventuelle privatisation de la plage de Ouano

aménagement du territoire la foa
Plage de Ouano. La Foa
©NCla1ère

La plage de Ouano à la Foa peut elle être privatisée ? Cette interrogation née d'une rumeur lors de la campagne municipale a pris une telle proportion qu'un collectif  "Ouano Ô Naturel" s'est mis en place pour contrer toute tentative de privatisation. La mairie, elle, dément une telle éventualité.

La plage de Ouano n’est peut être pas le site de plaisance le plus fréquenté sur la côte Ouest, mais elle reste un lieu prisé par des cercles d’initiés, que ce soit les amateurs de kite-surf ou les Lafoyens eux-mêmes. 
Ouano tient une place particulière dans la commune. Pour preuve, il n’aura suffi que d’une rumeur d’une possible privatisation de la plage pour qu’un collectif naisse le mois dernier.
Le reportage de Nathan Poaouteta 

« Touche pas ma mer »

« Ouano Ô Naturel » veut être une voix à part entière dans la commune. 
« Il fallait qu’on « s’approprie » la plage de Ouano, pour montrer qu’il y a une importance coutumière déjà, une importance sociale, et professionnelle pour les gens qui pêchent » explique Stevens Kaouda, porte-parole du collectif « Ouano Ô Naturel ». « Et dans la charte du collectif, il n’y aura pas de message politique ».
Au programme de la journée menée par le collectif samedi, une opération de reboisement et un repas partagé. Et des banderoles aux messages clairs : « Touche pas à ma mer » ou « Ouano pour nos enfants ». 

Plage de Ouano. La Foa. Manifestation contre privatisation
©NCla1ère

« Aucune privatisation des plages de La Foa »

De son côté, le maire a tenu à faire une mise au point de circonstance et préciser les contours légaux de l’utilisation du littoral.  
«  Le domaine public maritime sur Ouano appartient à la commune de La Foa, ça a été cédé par la province Sud. Et donc c’est la commune qui a le contrôle sur l’aménagement des plages » souligne Nicolas Meztdorf. «  Et je peux vous dire que moi, maire de La Foa, il n’y aura aucune privatisation des plages de La Foa, ça va rester en libre accès, gratuitement, à tous les Lafoyens, comme à tous les Calédoniens bien sûr ». 

Il existe une problématique de fond sur la destination de cette fameuse plage. Entre les aficionados de glisse, les pêcheurs et la volonté de préservation de l’environnement, les membres du collectif, tout comme le maire, devront trouver des points de convergence pour que Ouano ne soit pas victime de son succès.