Municipales 2020 : le débat du second tour à l'Île des Pins

élections 2021 ile des pins
débat radio IDP
©Nadine Goapana
A l'Île des Pins, trois listes sont en présence contre cinq au premier tour pour briguer les suffrages de près de 1800 électeurs, qui sont appelés aux urnes le 28 juin prochain. A 15 jours du second tour, la ressource en eau est au coeur du débat de l'entre-deux-tours.

Les candidats du second tour

 
  • Christophe Vakié, tête de liste Rassemblement Les Républicains 
  • Régis Vendegou, tête de liste FLNKS
  • Arnold Apikaoua, tête de liste UC-FLNKS
Les enjeux du second tour, par Sheïma Riahi : 
©nouvellecaledonie
 

Le débat de l'entre-deux-tours

Qui succèdera à Christophe Vakié, le maire sortant par intérim ? C'est une triangulaire qui se joue à l'Île des Pins, pour le second tour des municipales 2020. Lelundi 15 juin, Claudette Trupit recevait les trois candidats en lice pour le second tour, autour de trois thèmes phares :
 
  • Enseignement, faut-il poursuivre avec l'enseignement catholique et privé ?
  • La problématique de l'eau et les nouvelles ressources
  • Le développement économique 

La problématique de l'eau 

En terre kunié, la gestion de la ressource en eau se retrouve évidemment au cœur de cette campagne de l’entre-deux-tours. Le Rassemblement et l’UnioncCalédonienne sont favorables à une unité de dessalement solaire. "L'usine, elle mettrait cinq mois pour se faire", " explique Arnold Apikaoua, candidat UC-FLNKS. "Mais avant tout ça, on a un état des lieux à faire, on a des études de prospection pour regarder ce qui est existant, ce qui reste à découvrir. Il y a aussi se connecter au réseau d'adduction d'eau, il faut refaire le réseau d'eau. Il a déjà été commencé."

"Avec cette action, comme ce que propose l'Union calédonienne, il faut que le réseau d'adduction en eau potable soit suffisamment dimensionné parce que les Kunié n'iront pas avec un sceau à l'usine pour s'approvisionner en eau", répond Charles Vakié, colistier Rassemblement Les Républicains Kunié. "Sur le très court terme, je pense qu'il y a aussi un travail à faire en terme d'éducation de la population. Aujourd'hui, ce que paye le Kunié pour sa consommation habituelle, est une facture qui est relativement limitée en comparaison avec d'autres communes." 

Pour le candidat du FLNKS, la commune va devoir faire appel à des investisseurs privés pour supporter un tel projet. "Il va falloir aller chercher plus loin que la commune, la collectivité provinciale et le gouvernement. Le budget communal va être mis à contribution. Là aussi, il faut voir sa capacité d'investissement par rapport à ce qui est proposé par l'Union calédonienne, pour un coup tel que 70 millions comme déclaré. Tout est à étudier ", conclut Régis Vendegou, candidat FLNKS. 

Un dossier à fort enjeu électoral, tant écologique qu’économique, pour les Kunié. Reste à convaincre les 500 abstentionnistes de l’Ile des Pins.  

L'intégralité du débat consacré à la commune de l'Ile des Pins : 
 

Retour sur le premier tour 

Le 15 mars dernier, à Kunié, le taux de participation s’établissait à 69,65 %. En tête: la liste "Kunié debout" du Rassemblement LR, de Christophe Vakié avec 32,44 % des voix. Elle est suivie par la liste UC-FLNKS d’Arnold Apikaoua, 29,51 %, et la liste FLNKS de Régis Vendegou. 
résultats premier tour IDP
©NC la 1ère