nouvelle calédonie
info locale

Le Palika peaufine sa stratégie de campagne

politique moindou
Assemblée générale du Palika à Moméa, Moindou, capture (7 avril 2018)
Trente des 32 structures du Palika étaient représentées à Moméa. ©NC La 1ère
Une semaine après le Comité des signataires, le Palika s’est réuni en assemblée générale à Moindou, pour mettre en place sa stratégie de campagne avant le référendum. Il s'agit de motiver les militants et les envoyer sur le terrain avant ce que le parti espère être l’ultime ligne droite.
Moméa, l’exact milieu géographique de la Grande Terre, recevait ce samedi le Palika réuni en assemblée générale. A 224 jours du référendum sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, balle au centre, pour le Parti de libération kanak, qui a rassemblé dans cette tribu de Moindou ses militants, élus, délégués de section de base et délégués des comités régionaux. Près de 200 personnes, qui représentaient trente des 32 structures du mouvement.

Choix des référents

Celui-ci a dressé son propre bilan du dix-septième Comité des signataires et il a surtout planché sur la campagne référendaire. Les référents qui iront à la rencontre des Calédoniens durant cette période ont été désignés ce matin. Leur mission: convaincre celles et ceux qui peuvent l’être, aller chercher les indépendantistes qui ne sont pas inscrits, mais aussi motiver les tenants de l’indépendance à aller voter pour lutter contre l'abstentionnisme.

Assemblée générale du Palika à Moméa, Moindou, bis (7 avril 2018)
La tribu de Moméa, au centre géographique de la Calédonie. ©NC La 1ère / Jeannette Peteisi

Transformer les acquis

«Nous arrivons dans une période où il faut transformer tous les acquis du combat politique, résume le porte-parole du Palika, Charles Washetine. Nous avons, au lendemain de l’indépendance, un projet à proposer au peuple calédonien.»
Le reportage de Jean-Noël Méro.
©nouvellecaledonie

Rendez-vous à Ponérihouen

Prochain rendez-vous politique du Palika, le congrès extraordinaire du samedi 26 mai à Ponérihouen.
Publicité