publicité

Calédonienne de pétanque: au festival des boulistes !

La Calédonienne de pétanque est de retour. La sixième édition de cet événement qui s’adresse à tous les types de boulistes a commencé ce jeudi après-midi. Les parties vont se succéder jusqu’à dimanche, au complexe Boewa du Mont-Dore.

La compétition a commencé jeudi par l'open tête à tête. © NC la 1ere / José Solia
© NC la 1ere / José Solia La compétition a commencé jeudi par l'open tête à tête.
  • Jeannette Peteisi et José Solia, avec F.T.
  • Publié le
«Dans le football, jouer contre Ronaldo, ce n’est pas possible. A la pétanque, c’est possible!» L’image est de Teva Tavita, finaliste de la Calédonienne de pétanque 2018. Un événement durant lequel les boulistes de tous niveaux ont l’occasion de côtoyer des champions du monde.
 

Champions du monde

Cette année, il s’agit de Damien Hureau et Julien Lamour. Le premier, âgé de 41 ans et habitant du Maine-et-Loire, a été champion du monde en 2004. Le second, 36 ans, a été champion du monde en 2005 et vit dans l’Ille-et-Vilaine. Tous deux participent à la sixième Calédonienne de pétanque, qui revient de jeudi soir à dimanche au boulodrome de Boulari. 
 

Environ 800 participants

Du caïd au débutant, du licencié au pratiquant occasionnel, environ 800 participants sont attendus durant cette compétition rallongée. L’édition 2019 va durer quatre jours au lieu de deux et propose six concours au lieu de trois. C’est ce que Mathieu Spinouze, coordinateur de la Calédonienne de pétanque, a expliqué à Jeannette Peteisi. 
 

Au programme

Après l’open tête à tête pour commencer, place aux doublettes hommes et doublettes femmes vendredi après-midi. Les triplettes suivront samedi après-midi avant une journée de dimanche faite de doublettes mixtes et de doublettes jeunes.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play