Les Calédoniens célèbrent l’Assomption

religion mont-dore
Pèlerinage Assomption 2022
Arrivée des pèlerins à l'église "Notre Dame de l'Immaculée" de la Conception ©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ère
En ce lundi 15 août, plusieurs centaines de fidèles ont convergé vers l’église Notre-Dame de l’Immaculée à la tribu de La Conception, au Mont-Dore. Cette date marque l’avènement au ciel de la Vierge Marie dans la religion catholique.

Au cimetière du 4e Km, à Nouméa, une pause s’impose, pour la poignée de pèlerins partis depuis 7 heures du matin de l’église du Vœu, le temps de se rafraichir un peu. Et puis, bouteilles d’eau rangées dans les sacs, chapeau sur la tête pour éviter les coups de soleil, la petite équipe reprend la route. Dans les rangs, une croyante se livre : "Nous offrons notre rosaire pour la Vierge Marie parce que c'est la fête nationale de notre diocèse et nous allons jusqu'à La Conception. Marie, c'est le premier tabernacle. C'est elle qui nous a donné Jésus. Et c'est le thème de notre journée : l'amour est toujours du voyage."

Pèlerinage Assomption 2022 (2)
Les fidèles se sont greffés au pèlerinage tout le long du parcours. ©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ère

Des pèlerins venus de tout Nouméa

Une véritable procession s’instaure et le groupe de pèlerins grossit par endroit à chaque instant. Ils viennent des églises de Nouméa et du Grand Nouméa. Chapelet à la main, ils récitent à tour de rôle le "Je vous salue Marie » entrecoupé de chants bibliques. Une vive émotion anime les chrétiens qui souhaitent partager leur foi en ce jour consacré à Marie. 

C'est un devoir, surtout en ce moment où ça va mal. Elle a mis son chapelet au ciel et il faut que je l'invoque.

Une autre chrétienne fait part de sa foi en Marie

L’union dans la foi

Ils seront accueillis par les chants sur le parvis de l’église Notre-Dame de l’Immaculée. Sur l’esplanade, des chapiteaux ont été dressés pour permettre aux pèlerins de se reposer et prendre des forces. Cette matinée est aussi consacrée au temps de la confession. Les fidèles qui le souhaitent sont accueillis à l’air libre par les prêtres pour un moment d’intimité. "Ils sont animés par cette ferveur de la foi chrétienne, salue le père Michel de l'église de Tina. "Dans la vie, on ne peut pas se sauver soi-même mais notre maman du ciel est toujours avec nous, quelles que soient nos imperfections, nos qualités ou nos défauts." La journée s’est clôturée par la grande messe de 15 heures, célébrée par Monseigneur Michel Calvet.

Ecoutez le reportage radio de Cédrick Wakahugnème :

Pèlerinage Assomption Enrobé

Le reportage télé de Cédrick Wakahugneme et Carawiane Carawiane

©nouvellecaledonie