A quand la voie de contournement du Mont-Dore ?

sécurité mont-dore
Association Citoyen Mondorien Florent Perrin Route de contournement St Louis
©Cédrick Wakahugnème
L’association Citoyen Mondorien attend toujours le projet de voie de contournement de la traversée de Saint-Louis. Une rencontre est prévue avec la province Sud qui présentera les différentes options et pour élaborer un échéancier.
Une voie de désenclavement pour éviter les accidents mais surtout les blocages inattendus et répétés au passage de la tribu de Saint-Louis. L’association Citoyen Mondorien ne baisse pas les bras et entend ne pas abandonner aussi facilement ce projet qui répond directement aux inquiétudes des populations. « La voie, elle partirait de Saint-Michel jusqu’à la Coulée. C’est notre combat depuis 2016 », lance Florent Perrin membre du bureau de l’ACM. « Nous sommes mobilisés et déterminés à la mener à son terme ».
 

Sécuriser et fluidifier

Depuis quatre ans l’association se bat pour trouver des solutions contre les blocages dans la traversée de Saint-Louis. La voie de contournement de la commune du Mont-Dore a été l’un des thèmes de campagne à l’occasion des dernières provinciales. Passé le temps des élections, l’association veut du concret et une rencontre avec la province Sud pour faire le point de la situation. « C’est important que ce projet se fasse, déjà pour sécuriser davantage les populations qui roulent sur cette voie », insiste le chargé de communication de l’association, « Et fluidifier le trafic. A ce jour, 15 000 voitures circulent sur cette voie. On passe 1 h 40 sur la route jusqu’à Nouméa dans les embouteillages. La nouvelle voie de contournement va répondre notamment au développement économique du Sud de la commune du Mont-Dore ».
L’ACM qui demande notamment un échéancier des travaux et des études.   
Route traversée de Saint Louis
©Cédrick Wakahugnème
 

Un projet complexe

Un projet ambitieux et coûteux qui ne laisse pas de place aux doutes. Plusieurs options en termes d’infrastructures ont été même envisagées par la province Sud. Philippe Blaise, le 1er Vice-président confirme que ce projet est maintenu. « Ce projet n’a pas été abandonné », réaffirme l’élu de l’Avenir en confiance, « simplement, la province Sud y travaille depuis des années. C’est un projet complexe » assure Philippe Blaise qui insiste sur l’indispensable temps de la réflexion. « Plusieurs options ont été mises à l’étude. Elles coûtent toutes très cher. Compte-tenu de la situation budgétaire, c’est un investissement très lourd. Il ne faut pas se tromper et prendre le temps de bien examiner si on est capable de le financer et quelle est la solution la meilleure ». 
 

Une rencontre la semaine prochaine 

Plus de 700 millions de francs CFP ont été débloqués pour la sécurisation de la traversée de Saint-Louis. La province Sud confirme une rencontre dès la semaine prochaine avec l’association pour lui détailler les différentes options du futur projet de désenclavement de la commune du Mont-Dore.
Ci-dessous, le communiqué de l'association Citoyen Mondorien 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live