nouvelle calédonie
info locale

Un conseil municipal post-législatives calme à Nouméa

politique nouméa
Mairie de Nouméa
©NC1ere
On s’attendait à un conseil municipal tendu hier dans la capitale. Il n’en a rien été. Parmi les faits notables : la démission de Philippe Blaise du groupe UCF. Les prochaines semaines pourraient voir naître de nouvelles alliances après ces législatives.
Philippe Blaise s’est expliqué en début de séance sur sa démission du groupe UCF, groupe d’opposition menée par Gaël Yanno qui a brillé par son absence à ce conseil. L’élu du MRC siègera désormais sans étiquette jusqu’à la fin de son mandat pour assurer dit-il une stabilité des institutions.
Conseil municipal Nouméa. Mairie
©NC1ere/Martine Nollet

 

Une recomposition attendue

On s’attend dans les prochaines semaines à une recomposition au sein du conseil, après la plateforme loyaliste mise en place pendant les législatives. Avec d’un côté l’éclatement de l’UCF et de l’autre une division au sein des Républicains. Des discussions sont d’ailleurs en cours entre les élus des deux camps, Philippe Blaise et Sonia Backès. 
La majorité reste aussi divisée, avec une maire minoritaire. Sonia Lagarde qui n’a pas souhaité commenter les résultats des législatives à notre micro mais qui a félicité son successeur Philippe Dunoyer en lui donnant même quelques petits conseils.

 

Le nouveau député également adjoint au budget a trente jours pour démissionner de son poste, non cumul des mandats oblige.
Et on constate également que le torchon continue de brûler entre Sonia Lagarde et son ancien soutien Daniel Leroux, adjoint à l’urbanisme. Le seul à s’être opposé au texte sur la réfection de l’éclairage public Baie de Sainte-Marie. Un projet à 115 millions qu’il qualifie de « gaspillage des fonds publics ».
Enfin, les lignes pourraient avoir bougé au prochain conseil. Il se tiendra le 30 juin prochain.

Le reportage de Bernard Lassauce et Claude Lindor 
©nouvellecaledonie