Cyclone Niran : le nettoyage a commencé à Nouméa

cyclones nouméa
Niran nettoyage Nouméa
©NCla1ère/Stéphanie Chenais/Kevin Bourgade

A Nouméa, les dégâts sont importants après le passage du cyclone. Si Lucas a ravagé l’Anse-Vata, Niran a surtout touché la végétation. De nombreux arbres sont tombés, bloquant les routes. Ce dimanche matin, les équipes de la mairie étaient à pied d’œuvre. 

Une soixantaine d’agents des services municipaux et des entreprises prestataires étaient sur le pont dès l’aube ce dimanche matin pour dégager et sécuriser les voies publiques de Nouméa. En effet, des montagnes de branches arrachées, de feuilles, et parfois de fils électriques jonchaient les rues après le passage de Niran. 
Selon l’une des sociétés mobilisée, il faudra une petite semaine pour élaguer tous les arbres qui en ont besoin. La mairie transmet petit à petit les zones prioritaires où intervenir. 

Cyclone Niran Nettoyage Nouméa banian
©Stéphanie Chenais


Ce matin la maire, Sonia Lagarde ne pouvait que constater les dégâts sur la place des Cocotiers.
« C’est un constat de tristesse sur cette place des Cocotiers avec ces arbres qui ont plusieurs dizaines d’années, bien plus de cinquante ans pour un certain nombre. Certains sont tombés, mais d’autres ne tiennent pas bien donc on va être obligé d’abattre tout ça. Donc la place des Cocotiers ne sera plus jamais comme avant » déplore Sonia Lagarde qui relativise tout de même. « Le tout, c’est qu’on n’ait pas de victimes, il n’y a pas de morts, ça, c’est déjà une bonne nouvelle. »
Autre coup dur pour la maire. La plupart des petits cerisiers bleus qui avaient été planté avenue de la Victoire à côté du marché ont été détruits par Niran. Il va maintenant falloir tout replanter.
Le reportage de Stéphanie Chenais 

Nettoyage Nouméa cyclone Niran reportage

Le reportage de Bernard Lassauce et Claude Lindor 

 

Les déchetteries fermées ce dimanche

Ce dimanche, les particuliers aussi sont au travail pour nettoyer leurs jardins et leurs terrasses encombrées de déchets végétaux. Mais la mairie demande aux usagers de ne pas se rendre dans les déchetteries de Ducos, Magenta et du 6ème km avant ce lundi, les bennes de réception ayant été renversées par le cyclone. 

Les écoles rouvrent normalement lundi

Les agents de la mairie procèdent également depuis ce matin à l’évaluation des dégâts sur les bâtiments municipaux. Et bonne nouvelle, toutes les écoles primaires publiques de la ville pourront accueillir les élèves ce lundi matin. 

Cyclone Niran Nettoyage Nouméa près lycée Lapérouse
©Kevin Bourgade

Mobilisés pendant le cyclone

A noter que durant le passage du cyclone Niran, 160 sapeurs-pompiers et policiers municipaux étaient mobilisés sur le terrain. Ils ont procédé à 110 interventions, qui ont porté principalement sur du secours aux personnes, à la sécurisation de toitures arrachées, au dégagement et à la sécurisation des voiries indique la mairie. 
 


Plus de 400 personnes hébergées, la salle Anewy ouverte ce soir

Les centres d’accueil ouverts par la mairie à la vallée du Tir, Tina et Ko We Kara ont accueilli 416 personnes entre vendredi soir et dimanche matin.
A noter que la salle Anewy à la vallée du Tir sera à nouveau ouverte ce soir à partir de 18 h pour accueillir les personnes dont l’habitation aurait été endommagée par le cyclone. 

Salle Anewy
Traditionnellement, la salle Anewy près de la vallée-du-Tir est un des centres d'hébergement de Nouméa en cas de cyclone. ©Françoise Tromeur

Une facture salée

Les dégâts pour la ville vont coûter cher. Ceux de la dépression Lucas avaient été chiffrés la semaine dernière à 140 millions CFP. « Cette fois ci, ça va être bien plus important » indique Sonia Lagarde.