nouvelle calédonie
info locale

La dictée fait toujours de l'effet

francophonie nouméa
Dictée du Pacifique 2019
©NC la 1ere
Avec la Semaine de la francophonie, revient la dictée du Pacifique. Cette année, le texte énoncé à la mairie de Nouméa venait d’un livre de Fernande Le Riche: Souarep, Ambroisine et autres récits. Près de 70 personnes sont venues se prendre au jeu.
Une voix féminine égrène un texte signé Fernande Le Riche. Ambiance studieuse, ce samedi après-midi, en salle d’honneur de la mairie de Nouméa. Les quelque 70 participants à la dictée du Pacifique ont cinq paragraphes à mettre par écrit sans faute d’orthographe. 368 mots à accorder ou pas, avec ou sans liaison(s), au singulier ou au pluriel. 
 
Dictée du Pacifique 2019
©NC la 1ere
 

Trois-quarts d'heure

Ces quarante-cinq minutes vont s’avérer presque éprouvantes pour les participants les plus jeunes. «Ça allait dans l’ensemble mais il y a eu quelques mots difficiles à écrire. Et c’est très stressant, réagit Lilia Ah-Toy. Elle va s’avérer l’un des vainqueurs juniors de l’épreuve, tout comme Jules Vanderstocken. «C’était assez simple», disait-il avant de connaître les résultats. «Mais il y a des mots que je ne connaissais pas, comme "lantana". »
 

Certaines années, c’est même très épique.
- Daniel Miroux, Alliance Champlain

 

Litiges à la correction

Est-ce qu’on doit mettre un accent sur une majuscule? Faut-il conjuguer tel verbe à l’imparfait, ou au passé simple? Au moment de la correction, l’ambiance studieuse disparaît et la discussion tourne au grand débat. «Certaines années, c’est même très épique», reconnaît le président de l’Alliance Champlain, qui organise la dictée.
 
Dictée du Pacifique 2019
©NC la 1ere
 

Arbitrages

«Il y a des vraies chamailleries entre les uns et les autres sur un accent ou sur un point, lance Daniel Miroux dans un sourire. C’est vrai que pendant longtemps, les majuscules n’étaient pas accentuées. Or, l’évolution fait, et l’Académie française en a informé les locuteurs de français, qu’il faut impérativement accentuer les majuscules.» Et pour arbitrer de tels litiges, le dernier mot revient… à l’organisateur!

Ecoutez le reportage de Jeannette Peteisi.  

Un vieil exercice encore d'actualité

Ce vieil exercice qu’est la dictée aura ainsi déchaîné les passions, sur un texte écrit par une enseignante qui a laissé son nom à Nouméa. Les trois premiers adultes et les trois premiers adolescents ont été récompensés.

Le reportage de Loreleï Aubry et Cédric Michaut.
©nouvellecaledonie
La Semaine de la langue française et de la francophonie
La vingt-troisième Semaine de la langue française et de la francophonie, organisée par le Creipac, se déroule depuis le 16 et jusqu'au 24 mars. Avec un mot d'ordre: «En français s'il-vous-plaît». Au programme:
- la traditionnelle dictée du Pacifique, qui a eu lieu samedi, mais aussi sa version junior, le vendredi 22 mars, pour les élèves du cycle 3 (CM1, CM2 et sixième);
- un atelier conte mercredi 20 mars, à 14 heures, à la bibliothèque de Löhna à Lifou;
- un jeu de piste au cœur du bagne de Nouville, mercredi 20 mars, à 14 heures (rendez-vous au Creipac);
- une conférence sur la langue iaai, par Daniel Miroux, mercredi 20 mars à 18 heures à la librairie Calédonie Livres de Nouméa et jeudi 21 mars à 17 heures au Sénat coutumier;
- match d'impro autour des dix mots de la francophonie, par la troupe Ouh La La, vendredi 22 mars, à 19 heures dans les jardins du Creipac. 
Publicité