publicité

Un guichet automatique vandalisé, un demi-million pour réparer

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Un guichet automatique de banque vandalisé ? Le coût de la réparation est estimé à un demi-million! C’est ce que l’OPT annonce dans un communiqué diffusé ce mercredi matin. Le GAB qui rend grand service à l’extérieur de la poste de Magenta a été cassé cette nuit, explique le service communication de l’Office. 

Plainte

«L’écran a été totalement brisé et la trappe de distribution des billets a été forcée et détériorée, décrit-il. Les dégâts ont été constatés ce matin par le chef d’agence et une plainte a été déposée. Les travaux de réparation ont rapidement été effectués, limitant la gêne occasionnée auprès de nos clients», assure l’OPT, qui précise : «Le coût pour la remise en service du GAB est évalué à plus de 500 000 F.»    

Le guichet automatique vandalisé à la poste de Magenta. © OPT
© OPT Le guichet automatique vandalisé à la poste de Magenta.

Six l'an dernier

Or, l’an dernier, six distributeurs comme celui-ci auraient été vandalisés, dans le Grand Nouméa et aux îles. Au-delà du terme «distributeur» couramment utilisé pour tous ces services, les guichets automatiques permettent aussi de vérifier combien il reste sur son compte, de commander un chéquier, d’éditer son RIP ou d’imprimer un historique de ses dernières opérations.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play