Inondations éclairs au centre-ville de Nouméa

météo nouméa
Inondation au centre-ville
Dans la cour de la Funky fripe, en contrebas de la rue Jean-Jaurès. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Après la pluie, le grand nettoyage, pour de nombreux professionnels de Nouméa dont les locaux ont été brusquement submergés jeudi matin. Un épisode orageux a entraîné un nouvel épisode d'inondation. 
 
[MISE A JOUR AVEC DONNEES METEO]

Encore inondée, la Funky fripe. Le magasin de vêtements et accessoires de seconde main situé en contrebas de la rue Jean-Jaurès a reçu ce jeudi matin une impressionnante quantité d'eau. De l'eau qui s'est engouffrée dans le couloir en provenance de la rue, a envahi la petite cour et baigné la boutique ainsi qu'une partie de son contenu.  

Coup de main

Un énième coup dur pour la responsable de cette enseigne, qui avait déjà vécu une telle mésaventure et a tristement posté sur les réseaux sociaux que «la Funky fripe a une nouvelle fois tout perdu». En fin de matinée et malgré leurs efforts conjugués, les volontaires du quartier n'étaient pas encore parvenus à repousser toute l'eau. Les pompiers de Nouméa ont installé de quoi la pomper. 
 

Plusieurs quartiers

C'est de nouveau un épisode de pluie orageuse qui a ainsi inondé une partie de Nouméa en un éclair, ce matin. Au centre-ville (rues de l'Alma, Clemenceau, Sébastopol, Austerlitz, Jean-Jaurès), mais aussi au rond-point de l'aérodrome de Magenta, au Quartier-Latin, à la Vallée-des-Colons ou à la Vallée-du-Tir.
 
Inondation rue de l'Alma, 12 novembre 2020
Inondation rue de l'Alma. ©Jean-Louis Veyret
 

Pluies intenses 

En quelques minutes d'intenses précipitations, le réseau d'évacuation s'est chargé. L'eau a débordé sur la chaussée, a dévalé les trottoirs et s'est engouffrée à l'intérieur des bâtiments, souvent accélérée par le passage des véhicules.
 
Inondation brutale rue jean-Jaurès, 12 novembre 2020
L'eau est brusquement montée rue Jean-Jaurès. ©Frédérique Seguin / CIJNC
 

«Un épisode de pluie exceptionnel»

En fin d'après-midi, la mairie de Nouméa évoquait «un épisode de pluie exceptionnel», avec «70 mm d'eau tombés en une heure» ce matin. «Combiné à la hauteur de la mer, il a provoqué des inondations des rues et affecté certains commerces. L’arrêt de la pluie et la marée redevenue basse ont conduit à un rapide retour à la normale à 11h30», ajoute la municipalité dans un communiqué. Les pompiers, les services techniques et la Calédonienne des Eaux sont intervenus. Pour aider à évacuer l'eau ou remettre en place des plaques d'égout.
 
Bilan des pluies du 12 novembre 2020 à Nouméa
©Météo France NC
 

«68,4 mm en deux heures» dit la météo

En fin de journée, les services météo ont livré des chiffres plus détaillés, et un peu moins importants : 8,4 mm en six minutes, ou encore 68,4 mm en deux heures. «Ce matin, entre 8h30 et 10h36, la commune de Nouméa a connu des averses  très localisées», décrit Météo France NC.
«A l’origine de cet épisode pluvieux : une petite instabilité dans les basses couches de l'atmosphère (entre 0 et 3000 mètres d'altitude) qui a entraîné de forts cumuls.»
 
La rue Clemenceau bloquée pour limiter l'effet vagues de l'inondation, 12 novembre 2020
La rue Clemenceau bloquée pour limiter l'effet vagues de la circulation. ©Jean-Louis Veyret
  

Effet de vagues

Rue Clemenceau, des commerçants rodés à l'affaire ont bloqué la rue avec leur voiture pour empêcher le phénomène de vagues causé par la circulation. En bas de Jean-Jaurès, les gérants d'une boutique d'accessoires et gadgets regrettaient de n'avoir pas pu en faire autant, étant concentrés sur le fait de minimiser les dégâts. Le commerçant a par ailleurs dû dégager à la main les saletés qui obstruaient la bouche d'égout juste en face. 
 
Inondation brutale rue jean-Jaurès, 12 novembre 2020
L'inondation vue depuis le centre information jeunesse de la Nouvelle-Calédonie, rue Jean-Jaurès. ©Frédérique Seguin / CIJNC
Inondation brutale rue jean-Jaurès, 12 novembre 2020
L'eau est brusquement montée dans le Centre information jeunesse, dépassant la première marche de l'escalier. ©Frédérique Seguin /CIJNC
 

Grand nettoyage

En fin de matinée, les mêmes scènes se répétaient en tout cas à l'identique : des professionnels pieds nus et en partie trempés qui maniaient le mop, le balai ou la serpillère. Avec des conséquences plus ou moins importantes selon l'enseigne. Une agence de voyage de la rue Clemenceau déplore ainsi un double dégât des eaux. L'eau est entrée par la rue mais aussi par la gouttière, causant un effondrement de faux-plafond. 

Voyez ces images d'Isabelle Liaubet, responsable de l'agence:
 
Inondation au centre-ville, morceaux de faux-plafond effondré rue Clemenceau.
Morceaux de faux-plafond effondré rue Clemenceau. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere

 
Nettoyage après l'inondation brutale rue Clemenceau, 12 novembre 2020
L'eau s'est répandue dans toute la galerie Espace de Paris rue Clemenceau. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Inondation brutale rue jean-Jaurès, 12 novembre 2020
Nettoyage chez un opticien de la rue Jean-Jaurès. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere

Nettoyage de la galerie Moana center, au Quartier-Latin :

Et une dernière image, pour le clin d'œil.
Inondation au centre-ville, 12 novembre 2020
Sur la porte d'une fleuriste rue Clemenceau. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live