L'Usoenc mobilisée contre la hausse des loyers

logement nouméa
Mobilisation de l'Usoenc devant la Sic le vendredi 25 novembre 2022.
Mobilisation de l'Usoenc devant la Sic le vendredi 25 novembre 2022. ©Coralie Cochin / NC la 1ère
L'Usoenc se mobilisait cette semaine contre l’augmentation de 2% des loyers prévue par les trois bailleurs sociaux que sont la SIC, le FSH et la SEM Agglo. 2%, c’est le maximum qu’a instauré la loi de pays sur l’encadrement des loyers. Une décision majeure, qui concerne les plus précaires.

Un premier mouvement mercredi 23 novembre devant le siège du Fond social de l'habitat, un autre ce vendredi devant la Société immobilière de Nouvelle-Calédonie, l'Usoenc n'était pas d'accord sur la hausse annoncée des loyers de 2% et l'a fait savoir. "C'est une situation catastrophique pour les familles défavorisées et très modestes qui vivent dans des logements sociaux", avait déclaré le syndicat à l'entame de son mouvement.

Décision en conseil d'administration

Cette hausse du prix des loyers est favorisée par le relèvement de l’Indice de référence des loyers. Ce point était à l'ordre du jour d'un conseil d'administration dans les locaux de la Société immobilière de Nouvelle-Calédonie, l'un des bailleurs sociaux concernés. Le mouvement de l'union syndicale l'a certes quelque peu troublé, mais n'en a pas empêché la tenue. Au bout du compte, le relèvement du taux d'indice à 2% a été validé. Ce qui signifie que les loyers vont connaître l'augmentation de 2% pointée par l'Usoenc, et ce dès le 1er avril 2023. Pour la Sic, "il faut prendre des mesures fortes pour redresser la situation", déclare Pétélo Sao, président du conseil d'administration.

Si le FSH devrait reprogrammer son conseil d'administration, la SEM Agglo annonce que le sien se tiendra le 5 ou le 14 décembre.

Le point avec Julie Straboni : 

CA Sic, mobilisation Usoenc, le point - Julie Straboni