Municipales à Nouméa : Chérifa Linossier veut redonner du souffle à la ville

élections nouméa
Municipales Nouméa liste Chérifa Linossier
©NCla1ère
"Un souffle nouveau pour Nouméa" c'est le slogan de la liste conduite par Chérifa Linossier.  Une liste qui se veut apolitique et formée de candidats issus de la société civile. Un credo : mettre les quartiers au centre du dispositif municipal.
A part quelques rares têtes connues pour leur appartenance passée à des partis, cette liste se veut apolitique. Constituée par des membres de la société civile, sur le thème donner un nouveau souffle à Nouméa car la ville se meurt selon Chérifa Linossier. Entourée de chefs d’entreprises, médecins ou simples employés, il s’agit de redonner l’initiative aux quartiers et à leurs habitants. 
 

La sécurité par la prévention

La sécurité, une priorité qui commence par la prévention :
« L’idée, c’est de travailler plus sur tout ce qui est volet prévention, donc travailler sur ces maisons d’initiative citoyenne et d’écoute, afin de pouvoir faire en sorte que les jeunes deviennent acteurs de la lutte contre la délinquance eux-mêmes et deviennent des acteurs de la politique en matière de sécurité de la ville » explique Luen Iopue, consultant et 4ème de liste. 
Même constat avec des maisons citoyennes dans chaque quartier, véritable dispositif de base pour animer de projets de proximité. 
Municipales Nouméa liste Chérifa Linossier
©NCla1ère
 

La stratégie des transports

Les quartiers au coeur d’une politique, c’est également davantage de mobilité. Or, la stratégie des transports mise en place aurait oublié les usagers.
« On se rend compte qu’il y a des gens qui marchent énormément avant de pouvoir aller prendre le bus. On a un exemple très concret sur Tindu où la personne fait 40 minutes de marche à pied pour prendre le bus pour aller à l’école et vice-versa. Donc, ça, c’est autant de temps qu’elle ne passe pas à faire ses devoirs par exemple » souligne la tête de liste, Chérifa Linossier. « Donc la mobilité, c’est quelque chose de très fort sur lequel tout le monde s’accorde à dire que ça n’a été pas du tout productif et ce que ça devait être, ni en terme environnemental, ni en terme de mobilité ».  

Moins de béton et reverdir Nouméa, une capitale qui devrait montrer l’exemple en terme d’impact environnemental, plus de transparence dans les finances publiques, un programme qui se veut pragmatique, à partir d’actions participatives. 
Le reportage de Bernard Lassauce et Cédric Michaut 
©nouvellecaledonie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live