nouvelle calédonie
info locale

Les Nouméens se sont préparés dans le calme au confinement

coronavirus nouméa
Nouméa avant confinement
©NCla1ère
Ce lundi, en cette veille de confinement, les commerces de ravitaillement et de loisirs des quartiers Nord de Nouméa ont connu une assez forte affluence. Mais à la différence de la semaine dernière, il y avait une certaine autodiscipline chez les clients. 
Avec ou sans masque, mais avec une distance de sécurité respectée instinctivement, les clients attendaient leur tour ce matin dans ce supermarché du 4ème km. Trente personnes en même temps, et pas une de plus dans le magasin. 
 

Pas de ruée sur les denrées

« J’ai pris ce dont on a besoin pour aujourd’hui et demain » explique Shirley Timan, habitante du 7ème km. « Tout simplement, on prend au fur et à mesure. On ne va pas prendre en grande quantité, ça ne sert à rien ».
Dominique Deberge habite lui aussi au 7ème km. « J’ai entendu que tout le monde un petit peu faisait quelques provisions, mais sans panique spéciale. Moi, j’en reste à la consommation un petit peu habituelle, en prenant des choses qui peuvent peut-être un peu plus durer, mais bon, rien de très spécial ».
Supermarché coronavirus
©NCla1ère

Naturellement, le rayon pâtes et riz a été très fréquenté ce weekend, mais il sera très vite réassorti.
Les clients savent qu’ils pourront revenir et se préparent plutôt à organiser leur isolement à domicile. 
« Je suis déjà en confinement depuis jeudi, je travaille dans un organisme de formation qui a été fermé » explique Juanita Paveli, habitante du 6ème km. « J’ai un petit garçon, je m’occupe comme on peut, on a des petits exercices qui sont remis par l’école et on fait des ateliers cuisine ou autres pour s’occuper ».
 

Des livres et des jeux pour s’occuper

Pour s’occuper, direction les librairies papeteries. Et là aussi, des files d’attente orchestrées par le responsable de la télésurveillance qui rappelle au micro les consignes de distance. 
Ce week-end, les lecteurs, futurs confinés, ont déjà fait leurs stocks. D’autres se sont précipités dans ce magasin qui sera sans doute fermé demain. 
« Je vis avec mes petits-enfants et donc il va falloir les occuper pendant on ne sait pas combien de temps » explique Christophe Charvy, habitant de la Vallée des Colons qui a acheté des jeux de société, un puzzle, mais aussi des cahiers de travail scolaire.
Coronavirus courses
©NCla1ère
 

Ne pas oublier les animaux

Enfin, même scénario dans cette animalerie de moyenne surface. La patience d’une clientèle avant ces quinze jours d’épreuve.
« J’ai des bêtes à la maison, des poules, des canards, des moutons, et il faut bien qu’ils mangent » raconte Joël Maes, venu de Dumbéa. 
Ce soir à minuit, début de la longue autarcie familiale. Deux semaines plus ou moins difficiles pour des Calédoniens habitués à partager généreusement leur espace et leur temps. 
Le reportage d'Antoine Le Tenneur et Nicolas Fasquel 
©nouvellecaledonie