Peinture : « Un parfum de brousse » offre une plongée dans la poésie de Johannes Wahono

art nouméa
Johannes Wahono exposition

À la galerie Arte Bello jusqu’au 1er juillet prochain, Johannes Wahono remonte le temps, à travers les paysages qui ont marqué son enfance. Un langage pictural unique en Nouvelle-Calédonie, au diapason de la beauté du Caillou. 

Rentrer dans une toile de Johannes Wahono, c’est pénétrer l’âme des paysages du caillou. Le style est nettement figuratif, maîtrisé par une harmonie des couleurs.

"J'essaie toujours de donner une vie, une âme"

Dans l’une des trente peintures à l’huile proposées dans l'exposition "Un parfum de brousse", l'artiste peint un scène de baignade dans un paysage de la côte Est, avec la cascade de Colnett, entre Hienghène et Pouebo. "C’est une peinture assez lumineuse et vivante. J’essaie toujours de donner une vie, une âme", lance l'artiste. 

Johannes Wahono exposition 2


Autre ambiance plus urbaine cette fois, et au cœur des années 60, pour une seconde toile cette fois-ci au style impressionniste. Une oeuvre qui rassemble des morceaux de souvenirs réels ou rêvés, comme la Calédonie d’une époque. "Il y a du style Gaugin, du Van Gogh, j’essaie de faire une synthèse entre ces artistes et grands maîtres", poursuit Johannes Wahono.

Souvenirs d'enfance

Un condensé d'équilibre des formes et de langage pictural presque idyllique de notre Caillou. Jadis, le père de Wahono sillonnait la brousse avec ses bus de passagers. Johannes en a gardé ces souvenirs perdus de son enfance, au parfum de brousse qui inspirent ses créations. 

Après un an et demi de travail, trente toiles sont accrochées à la galerie Arte Bello du quartier latin, pour la dernière exposition de l’artiste. 

Le reportage d'Alexandre Rosada et Carawiane Carawiane :