Plus de dix mille spectateurs au festival Caledonia, et des annonces

citoyenneté nouméa
Au dernier jour du festival Caledonia, au centre Tjibaou.
Au dernier jour du festival Caledonia, au centre Tjibaou. ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ère
La première édition du festival Caledonia a refermé ses portes, dimanche soir à Nouméa. Avec cet événement qui s’inscrit dans l’esprit de Melanesia 2000, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie entendait lancer une dynamique. Rendez-vous a donc été pris pour l’année prochaine, mais pas seulement.

Un statut des artistes. Un fonds de soutien à la culture. Un projet de loi pour protéger les savoir-faire traditionnels. Pour la clôture du festival Caledonia, au centre Tjibaou, le gouvernement a fait feu de tout bois, côté annonces. Une déclaration d’intention a été signée par différentes associations et amicales. Et oui, il y aura bien une deuxième édition de l’événement, mais pas seulement. 

C’était aussi important pour nous, en termes de perspectives, de tracer, d’une part le travail que l’on a fait pendant ces quatre jours dans le cadre du festival des arts du Pacifique qui se tiendra à Hawaï. Et bien évidemment, en 2025, ce sera les cinquante ans de Melanesia 2000.

Mickaël Forest, membre du gouvernement en charge de la culture

Satisfaction

Difficulté de l’exercice : aller au-delà du simple catalogue des cultures du pays. Et sur ce point, le festival a tenu ses promesses, assure Thierry Timan, qui préside l’Association indonésienne de Nouvelle-Calédonie.

Il y a eu cette volonté de toutes les associations culturelles de monter sur scène, de montrer ce qu’elles savaient faire mais surtout d’aller au-delà et de dire : 'Et comment je travaille avec l’autre ?'

Thierry Timan, président de l'AINC

Satisfecit également du côté de Thierry Santa, membre non indépendantiste du gouvernement. Invité à s’exprimer dimanche soir, il a lancé un message à toute la classe politique.

J’ai dit dans ma déclaration que j’espérais que les responsables politiques que nous sommes allons nous inspirer de cet état d’esprit des diverses associations présentes pour faire en sorte que ces discussions d’avenir se passent de la meilleure façon possible.

Thierry Santa, élu non indépendantiste 

Vers une association Caledonia

Le festival Caledonia a accueilli plus de dix mille spectateurs sur les quatre jours de manifestation. Pour officialiser définitivement l’association du même nom, une assemblée générale devrait se réunir prochainement.

Fin de Caledonia, le reportage de Charlotte Mannevy 

Le dernier compte-rendu de Natacha Lassauce-Cognard et Franck Vergès 

©nouvellecaledonie