Premier salon Idîles : les Loyauté en mode séduction

tourisme province des îles
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©NC la 1ere
A chaque fois, les salons des îles font le plein. A Nouville, des milliers de visiteurs se sont pressés sur les stands garnis de produits agricoles ou vantant les charmes touristiques de la destination Loyauté. Maré, Lifou, Ouvéa : même combat, atteindre et séduire le marché du Grand Nouméa.
La cause est entendue, la destination Loyauté regorge d’atouts pour séduire une clientèle conquise d’avance. Produits touristiques ou culture vivrière sont à la fête au salon Idiles, qui rassemblé 190 exposants ce week-end, sur le quai des Volontaires. Comme cet agriculteur maréen de Roh, qui réserve habituellement sa production à son gîte et aux coutumes. 
 

On a préparé pour une coutume. Comme le mariage est annulé, je préfère vendre. On a amené la moitié du champ.
- Jacques Wadehnane, hôte et agriculteur

 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©Agathe Calandreau / NC la 1ere
 

S'efforcer de toucher les consommateurs

En tout, ce sont vingt tonnes de fruits et légumes, et deux tonnes de produits de la mer, qui ont trouvé preneur au fil de la première journée. Un rendez-vous ponctuel entre producteurs et consommateurs, devenu une tradition. 
 

C’est le problème des îles mais de la Calédonie en général : le transport. Et les îles sont particulièrement victimes de ce double enclavement. On a besoin de faire de grosses opérations pour ramener du monde et mutualiser les coûts pour les petits producteurs.  
- Robert Kakoué, en charge de la coordination à la Sodil

 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©Agathe Calandreau / NC la 1ere
 

En attendant un circuit pérenne

Des producteurs qui, comme toute la filière agricole, souhaiteraient la mise en place d’un véritable circuit commercial entre les îles et le Grand Nouméa.
 

Je demande aux politiciens : « Faites quelque chose !» Surtout aux politiciens de nos îles. Parce que nous, on veut vraiment que nos produits soient valorisés sur Nouméa.
- Nana Yeïwie, vice-présidente de l’association Rane Gupa Nengone

 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©Bernard Lassauce / NC la 1ere
 

Neuf millions investis

Une sorte de continuité territoriale pour les denrées produites aux Loyauté, plutôt que ce type d’opération d’un jour. Un problème sur lequel des générations d’élus se sont cassé les dents. Coût de ce salon organisé par la Sodil, Société de développement et d'investissement des îles : neuf millions de francs.

Un reportage de Bernard Lassauce et Philippe Kuntzmann : 
©nouvellecaledonie
 

Sur deux jours

Ce premier salon Idîles se poursuit dimanche, de 8 heures à 18 heures. La centaine de producteurs loyaltiens côtoient sur le quai des Volontaires de nombreux prestataires économiques. Il s’agit de promouvoir le tourisme local et de mettre en avant de nouveaux forfaits, dans le contexte de Covid-19. Transporteurs et hébergeurs, d’Ouvéa, Maré, Lifou et Tiga, proposent des réductions allant jusqu’à - 50%. 
 

Les prix sur le salon sont très intéressants par rapport aux prix proposés habituellement. C’est l’occasion de découvrir où on n’a pas l’habitude d’aller. Ou pas le temps. J’ai l’intention de bien en profiter cet été. 
- Une cliente

 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Clientèle locale en hausse

Moins 15% de réduction sur la demi-pension et les transferts depuis l’aéroport offerts : Ingrid Huaux, responsable d’une enseigne hôtelière à Ouvéa, souhaite séduire localement. Depuis le début de la crise sanitaire, sa clientèle calédonienne a augmenté de 20%.

Un reportage d'Alix Madec :

Reportage au Salon Idîles

 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020, Betico
©Alix Madec / NC la 1ere
 

«Fédérer l'ensemble des acteurs»

Ce salon, c’est l’occasion de proposer de nouvelles formules, au travers des forfaits Idîles qui remplacent les Ibozu. Ils comprennent le transport, l’hébergement et la restauration sur place. William Ihage est le directeur général de la Sodil. Il explique la problématique générale au micro d’Alix Madec. 

Salon Idîles, William ihage

 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©Agathe Calandreau / NC la 1ere
 

Les trois provinces... 

A noter que les habitants du Grand Nouméa pouvaient, à quelques mètres de là, découvrir des offres touristiques en province Nord. Le samedi 5 septembre, c'est le salon Evasion Sud qui se tiendra sur les quais, de 8h30 à 17 heures. 
 
Premier salon Idîles pour le tourisme aux Loyauté, Nouméa, 29 août 2020
©Agathe Calandreau / NC la 1ere
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live