Présidentielle : le Rassemblement national lance son comité de soutien à Marine Le Pen

élections nouméa
Lancement du comité de soutien à Marine Le Pen en Nouvelle-Calédonie, le 16 février, à Nouméa. Présidentielle 2022
Lancement du comité de soutien à Marine Le Pen en Nouvelle-Calédonie, le 16 février, à Nouméa. ©NC la 1ère
Chaque voix compte, c'est en ces termes que les responsables du Rassemblement national ont lancé mercredi soir leur comité de soutien à Marine Le Pen. Une réunion dans un hôtel de Nouméa afin de développer, auprès de la presse et de quelques militants, les grands axes du programme de la candidate pour la Nouvelle-Calédonie.

Être dans la France à part entière : Alain Descombels et Guy-Olivier Cuénot font de la souveraineté le socle de leur programme. Le Rassemblement national s’appuie sur les grandes propositions de Marine Le Pen en Métropole pour les décliner en Nouvelle-Calédonie et se démarquer de ses adversaires.

Identité, nation, liberté

"Nous sommes pour redonner toute sa place à l’identité, et à la nation", décline Guy-Olivier Cuénot, président du comité de soutien. "Notre programme pour l’Outre-mer s’appelle 'respect, traditions et modernité'. C’est donner la voix au peuple, à la démocratie, qui en manque cruellement aujourd’hui. Sortir de cet autoritarisme incessant, notamment par l’abrogation de tout ce qui est réglementation de type pass vaccinal, qui est une atteinte majeure à nos libertés. La liberté, c’est le thème central de notre candidate."

Les législatives en ligne de mire

Favoriser l’emploi local, soutenir les petites entreprises, sont parmi les priorités économiques du RN en Calédonie, qui appelle à la mobilisation politique. Sans craindre la dispersion des voix vers Eric Zemmour. Il s’agit, pour le Rassemblement national, de compter ses électeurs lors de cette présidentielle. En ligne de mire, les législatives. Alain Descombels et Guy-Olivier Cuénot ont déjà annoncé leur candidature.


Un reportage signé Laurence Pourtau et Claude Lindor :

©nouvellecaledonie