publicité

Retour sur le ponton du Château Royal

En septembre 2016, la nouvelle de sa destruction pour des raisons de sécurité avait ému un très grand nombre de Calédoniens. Le ponton du Château Royal, à Nouméa, leur a été rendu vendredi, après des mois de fermeture et une cure de jouvence. 

A peine rendu au public, le ponton a retrouvé l'un de ses usages les plus populaires: le plongeoir. © NC 1ère
© NC 1ère A peine rendu au public, le ponton a retrouvé l'un de ses usages les plus populaires: le plongeoir.
  • Natacha Cognard et Laura Schintu, avec F.T.
  • Publié le
Retour à une activité presque normale, sur le ponton du Château Royal! L'édifice en bois construit dans les années soixante-dix à Nouméa, au bout de l'Anse-Vata, a été rendu vendredi à ses innombrables défenseurs, amoureux et habitués.

© MN avec NG
© MN avec NG

Fermé en septembre 2016​

Seize mois plus tôt, une vague d’indignation populaire se levait après sa fermeture, et l’annonce de sa destruction pour cause de mauvais état et pour raisons de sécurité. Après polémique, province Sud et ville de Nouméa étaient tombées d’accord pour cofinancer un chantier de réhabilitation. Des travaux se montant à presque 13,7 millions, qui sont donc arrivés à leur terme.

Dédié à la baignade

Dans l’intervalle, le ponton a connu d’autres changements que le remplacements des morceaux les plus dégradés. Confié par la province à la mairie, il a été dédié à la baignade - ce n’était pas le cas auparavant - et plus aux appontements de bateaux. Depuis trois jours, les promeneurs comme les plongeurs ont fait leur retour, dont certains venus exprès en apprenant la nouvelle.
Le reportage de Natacha Cognard et Laura Schintu.
REOUVERTURE DU PONTON DU CHATEAU ROYAL

 

Sur le même thème

  • mer

    Le Kea Trader piégé depuis un an sur le récif Durand

    Il est devenu le porte-conteneurs le plus connu de Nouvelle-Calédonie… Depuis le 12 juillet 2017, le Kea Trader ou plutôt ce qu'il en reste git sur un récif au large de Maré. Retour sur un triste feuilleton dont le dénouement s'annonce encore long.

  • mer

    Observer les baleines sans les déranger

    La saison officielle de l’observation des baleines commence samedi 14 juillet. Comme chaque année, les opérateurs de whale watching suivent une formation sur les règles à suivre. 25 professionnels ont signé ce mardi la charte de la Province Sud qui les engage au respect des mammifères marins.

  • mer

    Une journée qui rassemble les acteurs calédoniens du secteur maritime

    Le Cluster maritime de Nouvelle-Calédonie organise à Nouméa sa deuxième «journée de la mer». L'occasion de rassembler les acteurs du secteur, économiques, institutionnels ou associatifs, pour faire le point sur les projets et notamment un «livre» présentant des pistes pour la croissance bleue.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play