F.O.L : la salle historique détruite pour construire un centre socio-culturel

culture nouméa
F.O.L : le projet du nouveau centre socio culturel
Conférence de presse de la F.O.L sur "la colline du Sémaphore"
Le bâtiment historique de la Fédération des Oeuvres Laïques, le centre Marcel Bousquet, a disparu du paysage de Nouméa. Ouvert en 1973, cette salle avait été fermée en 2011 après le passage du cyclone Vania.  Elle laissera place à une toute nouvelle structure dénommée "la colline du Sémaphore".
 
Le bâtiment historique de la FOL est en voie d’être reconstruit pour laisser place à un centre socio-culturel. C’est en tout cas le projet de la Fédération des Œuvres Laïques.
Ce nouveau centre socioculturel devrait voir le jour d’ici deux ans sur la colline du Sémaphore. Coût du projet : 1 milliard 200 millions CFP financé au travers d’un contra inter-collectivités.
Il sera plus qu'une salle de spectacle avec un espace de dialogue, de rencontre,  d’accueil pour touristes avec belvédère et de quoi se restaurer.
Pierre Welepa, président de la FOL. Il répond à Laura Schintu et Cédric Michaut.
 
©nouvellecaledonie

Pour compléter le projet, l’association Caledoclean qui fait partie de la trentaine d’associations affiliées à la FOL souhaite y rajouter sa touche écologique et environnementale.
Thibault Bizien, le président de Caledoclean.

F.O.L : Thibault Bizien


Un projet ambitieux qui a le soutien de la Province Sud. Seule urgence, le calendrier. La FOL a 18 mois de chantier sur un financement de contrats intercollectivités.