Débats et transmission de savoir-faire pour les jeunes de l'Ecole catholique

association
Des jeunes en immersion à N'De dans la commune de Païta
©Cédrick Wakahugneme
Le Conseil des jeunes de l’école catholique est en immersion depuis jeudi, dans la tribu de N’Dé à Païta. Un rassemblement qui permet aux jeunes de libérer la parole sur des sujets les concernant, et de partager avec les habitants de la tribu des savoir-faire traditionnels. 
Le bruit de la barre à mine et le son de la sono cachent un cadre idyllique. Une vue impressionnante sur un lagon bleu clair, poussé par les vents marins. Tous, s’activent à planter les quelques plantes, apportés par les jeunes de la tribu. Entre éclats de rires et déhanchement, le dépaysement est total.
 
Jeunes en immersion à N'De
©Cedrick Wakahugneme


Mettre le jeune en avant

Ils sont une quinzaine de volontaires des écoles de la DDEC, à participer à ce rassemblement. Trois jours d’un programme intense, où le jeune est mis en valeur. L’occasion de parler de lui, sans complexe et en toute liberté, afin de susciter une dose de réflexion.
 

L'objectif, c'est de mettre le jeune au devant de la scène. Notre rôle en tant qu'adulte, c'est de le mettre dans une posture qui privilégie ça. Toutes les activités, ce sont eux qui les portent. Nous on est là simplement pour les accompagner et les rassurer.
- Steeven Guillemain, coordinateur des actions jeunesse à la direction de l’école catholique

 

Lutter contre les clichés

Rassemblement des jeunes de l'Ecole Catholique à N'De
©Cedrick Wakahugneme

En à peine 24h, le contact s’opère naturellement avec les jeunes de la tribu. Des jeunes très impliqués dans le travail de la tribu, soutenus par les anciens. Entre actions de reboisement, de nettoyage ou de protection de la mangrove, le projet d’accueil du Conseil des Jeunes est l’occasion de montrer un savoir-faire et de bannir un certain nombre de clichés sur la jeunesse.

Le plus important, c'est qu'ils parlent d'eux-mêmes, par rapport à ce qu'ils peuvent avoir comme critiques. Mais tant qu'on ne travaille pas avec les jeunes, qu'on ne sent pas leur ressenti, on ne peut pas les juger. Là, je pense qu'on est sur une bonne voie parce que la plupart d'entre eux répond toujours présent quand il y a un appel des anciens de la tribu.
- Angelique Gaia, coordinatrice des opérations


 Parmi les acitivités proposées, des ateliers pour apprendre à tresser des feuilles de cocotier ou encore à attacher des crabes.
  

A travers ces activités et ce travail du Conseil des Jeunes, on essaie nous la jeunesse de montrer qu'il y a quand même du positif et qu'on essaie de bouger aussi de notre côté.
-Yoran Kananou, un jeune de Houaïlou

Conseil des Jeunes de l'Ecole Catholique
©Franck Vergès

S’ouvrir aux autres, le Conseil des jeunes de l’école catholique a permis depuis sa création de créer du lien. Un temps de réflexion qui va permettre de nourrir les échanges du prochain rassemblement des jeunes, prévu d’ici la fin de l’année.

Le reportage de Brigitte Whaap et de Franck Vergès
©nouvellecaledonie

Le reportage de Cédrick Wakahugnème

Conseil des Jeunes de la DEC