Municipales : premier meeting pour Willy Gatuhau à Païta

élections païta
Municipales : premier meeting de Willy Gatuhau, Païta, 30 janvier 2020
©NC la 1ere
C'est au dock socioculturel de la commune que Willy Gatuhau, candidat sous l'intitulé Païta en confiance et actuel maire, a officiellement ouvert sa campagne pour les municipales, devant 300 personnes dont plusieurs personnalités coutumières et politiques.
 
Salle comble et soutiens de poids, jeudi soir au dock socioculturel, pour le maire sortant candidat à sa propre succession : Isabelle Lafleur et Philippe Blaise pour les Républicains calédoniens, Gil Brial pour le Mouvement populaire calédonien. Pas d’élus du Rassemblement, en revanche. Le parti de Thierry Santa présentera sa propre liste à Païta. 
 
Municipales : premier meeting pour Willy Gatuhau à Païta, 31 janvier
©NC la 1ere
 

Il ne peut y avoir de développement sans équilibres. Veiller à ce que chacun ici trouve sa place, que chaque communauté trouve sa place.
- Willy Gatuhau

 

«Pas de développement sans équilibres»

Sans commentaire de la part de Willy Gatuhau, qui préfère énumérer les grandes lignes de son programme. Y figurent l’élaboration du plan d'urbanisme directeur évoqué de longue date, la concertation, la sécurité, le développement durable, l’accession à la propriété, les partenariats publics-privés. Finalité : assurer le développement de la commune tout en respectant les équilibres.
 
Municipales : premier meeting pour Willy Gatuhau à Païta, Harold Martin, 31 janvier 2020
©NC la 1ere
 

A suivre, la liste et les détails du programme

Des engagements très applaudis, par un public conquis d’avance… «Il ne faut pas que Païta passe à côté d'un homme comme ça, un homme qui s'est fait tout seul», plaide par exemple Renato d'Arcangelo, présent au meeting. «Un Calédonien, d'origine wallisienne mais Calédonien avant tout.» Willy Gatuhau doit dévoiler sa liste Païta en confiance et l’ensemble de son programme d'ici une dizaine de jours.

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Nicolas Fasquel : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live