nouvelle calédonie
info locale

Plan anti-dengue: 60 millions débloqués

santé province sud
Dengue
©Ville de Nouméa
Les autorités se mobilisent contre la dengue. Plus de 1 000 personnes sont touchées.
Face à cette épidémie galopante un plan d’action de grande envergure est mis en place.
Le Gouvernement et la Province Sud  débloquent 60 millions pour ce plan d’urgence.

Si l'on s'en tient aux chiffres, en plus des deux décès ces dernières semaines, la dengue a touché 954 personnes en province Sud, 89 dans le Nord et 14 habitants des Iles Loyautés. Une épidémie jugée « sérieuse » par les Autorités. Hier après-midi, le gouvernement et la province Sud ont présenté, conjointement, leur plan d’action pour tenter de contenir cette épidémie déclarée le 05 janvier dernier.

Que prévoit ce plan d’action ?

85 personnes supplémentaires seront mobilisées sur le terrain : des agents PPIC, des infirmiers et des pompiers volontaires. Ils feront du porte à porte dans les quartiers les plus touchés par la dengue, à Nouméa, mais aussi dans l’agglomération pour sensibiliser la population et détecter des éventuels cas de dengue. A cette occasion, des brochures et des produits leur seront remis.
Pour permettre justement aux Calédoniens de mieux se protéger, sans dépenser des sommes astronomiques, les prix de l’ensemble des produits seront encadrés et les stocks renforcés : répulsifs, tortillons ou encore plaquettes murales.

Davantage de prévention

La prévention sera aussi renforcée dans les établissements scolaires de la province sud. Des répulsifs corporels seront également distribués gratuitement aux professeurs. Une action qui sera répétée dans les foyers et les internats.
Coût total de ce plan d’action : 60millions de francs CFP. Un plan d’urgence justifié compte tenu de l’ampleur de cette épidémie de dengue. A notez que des mesures seront aussi prises dans le Nord et les Iles Loyautés.
Les affaires sanitaires ne sont guère optimistes quant à l’évolution de l’épidémie. Le concours de toute la population est donc recommandé. Protégez-vous et surtout détruisez les gîtes larvaires… Des gestes simples, qui peuvent sauver des vies.

Ecoutez le reportage radio

Un reportage de Malia Noukouan



Publicité