Plan d’urgence pour les partenaires touristiques du Grand Sud calédonien

tourisme mont-dore
le grand sud
©NC la 1ère

4 grands sites touristiques, comme la rivière Bleue, les aires de Netcha et de Bois du Sud ainsi que la réserve naturelle des chutes de la Madeleine, sont désertés par les calédoniens après des mois de blocages et d’exactions.

Alors qu’en cette saison, les Calédoniens cherchent à s’offrir quelques jours de vacances, une série de blocages et d'exactions les ont découragés de profiter du Sud de la Grande Terre. Résultat : les professionnels du tourisme sont amputés de leur chiffre d’affaires.

Le Covid en plus

L’année 2020, à partir du mois de mars, contaminée par la pandémie de Covid, avait déjà handicapé les acteurs touristiques, puisque sans rotation aérienne internationale, pas de nouveaux clients. Bref, dans ce contexte cataclysmique, la province sud a décidé un plan d’urgence de soutien jusqu’en juin 2021.

Pour cela il faudra justifier d’une perte de chiffre d’affaires supérieur à 50%.

La province sud offre une aide à la trésorerie, pour couvrir au moins les charges, à hauteur d’1,5 million de nos francs sur une période maximale de 6 mois.

Une aide cumulable avec d’autres dispositifs de soutien financier.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live