Rassemblés par la cochonnaille

festivités locales poya
Quatrième Fête de la cochonnaille à Poya Sud, 16 juin 2018
Lâcher de petit cochon à la Fête… de la cochonnaille. ©NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
Le cochon à la fête, ce samedi. La quatrième Fête de la cochonnaille a été organisée à la maison commune de Poya Sud. Au programme, plusieurs dégustations, mais également des animations pour petits et grands.
Le lâcher de cochon, une animation qui attire les foules mais surtout les tout-petits. Et les enfants sont bien décidés à rattraper l’animal. Apeuré, il se faufile à toute vitesse, zigzaguant entre les stands dressés à la maison commune de Moindah pour la quatrième Fête de la cochonnaille.
Ecoutez les réactions recueillies par Cédric Wakahugnème.

A toutes les sauces

Ce samedi 16 juin, c'est cochon à toutes les sauces. A la restauration, on s’active. Les visiteurs trouvent au menu du porc au sucre, du curry de porc, des rouelles de porc, des côtes de porc grillées ou encore des crépinettes. Bonne occasion de se délecter.

«Revivre ce que nos ancêtres vivaient»

A Poya Sud, le cochon a longtemps fait partie des mets traditionnels, d’où l’idée de créer un tel événement. «C'est surtout pour essayer de revivre ce que nos ancêtres vivaient, explique Colette Fessard, présidente de l'association Poya Sud. Sur Moindah, surtout aux fêtes de Noël et tout ça, il y avait toujours le cochon à abattre et de là, toutes les familles se réunissaient et on faisait le cochon. Parce que dans le cochon, rien ne se perd!»

L'appel du lard

Cette année encore, la Fête de la cochonnaille a permis de rassembler des centaines de personnes. Comme quoi l’appel du lard fait toujours des heureux. Certains ont même relevé le défi d’imiter le cri du goret…