Prévention de la délinquance et réussite de la jeunesse: au menu de l’assemblée de la Province Sud.

jeunesse province sud
Jeunesse kanak
La Jeunesse au cœur des préoccupations des élus de la Province Sud. Plusieurs mesures ont été adoptées qui permettront de créer une structure d’accueil pour les travaux d’intérêt général, et de soutenir les activités extrascolaires pour les moins jeunes.
14 milliards soit près d'un tiers du budget de la Province Sud sont consacrés à la jeunesse. Les élus ont adopté à l'unanimité, 6 mesures pour lutter contre la délinquance et améliorer la réussite des jeunes et moins jeunes.
 

La prévention de la délinquance

 
1ère mesure : prévenir la récidive et favoriser l’insertion sociale avec la mise en place d’une structure d’accueil pour les jeunes condamnés à des travaux d’intérêt général, des mesures judiciaires alternatives à l’incarcération. 
Sachant qu’un délit sur deux implique un mineur délinquant. L’objectif est de sanctionner les condamnés en évitant les effets nocifs d’une incarcération et permettre une prise de conscience de ces jeunes en engageant une activité réparatrice pour la société. 
 

Activités extra scolaires 

 
2ème mesure : soutien aux activités extrascolaires. Avec la prise en charge par la Province d’une licence sportive annuelle gratuite pour les enfants boursiers. Le coût de cette mesure s’élèvera à 10 millions par an.
3ème mesure : la reconstruction de la FOL avec l’aide de la Province.
4ème mesure : la revalorisation des forfaits des centres de vacances et de loisirs, pour un montant total de 22 millions par an.
5ème mesure : la redéfinition des tarifs du centre d’activités nautiques. Gratuité pour les personnes en situation d’handicap et les jeunes sous mesure de protection judiciaire.
Et la 6ème mesure : l’autorisation de renouveler la convention avec l’institut d’études politiques de Paris.