Un jeune écrivain Calédonien en résidence littéraire au Château Hagen

culture province sud
61cbec9794a06_img-3770.jpg
Basile Galais, un jeune écrivain Calédonien en résidence littéraire au Château Hagen à Nouméa ©Alix Madec
A tout juste 26 ans, Basile Galais est le 5e lauréat de la résidence d’écriture de la province Sud. Un titre qui lui donne accès pendant trois mois à la maison Taragnat du Château Hagen, et un petit coup de pouce financier de 300 000 francs par mois.

C’est entouré d’œuvres littéraires éclectiques, de Kundéra à Laurent Binet en passant par Platon, que Basile Galais peaufine son petit bijou à lui : son roman, dans le silence apaisant de la maison Taragnat du Château Hagen. Ce passionné de lecture, a découvert les romans sur les bancs de l’école et a été bouleversé ce sont ses termes, "par confession d’un enfant du siècle d'Alfred de Musset, en classe de troisième". Depuis le 25 novembre dernier, le jeune homme profite de sa résidence d’écriture de trois mois.

Cela me permet d’avoir du temps, ma journée est dédiée à l’écriture, dans un espace hyper serein et d’avoir une sécurité financière. Ce qui n'est généralement pas le cas d’un métier d’écrivain, qui est souvent précaire.

Basile Galais, écrivain

 

 

Une aubaine pour le jeune auteur calédonien, qui affine les derniers détails du texte de son roman de fiction. Un récit entamé il y a deux ans, alors qu’il entre en Master de création littéraire au Havre, après cinq ans aux Beaux-Arts.Une période de création suivie de près par l’écrivain Sylvain Prudhomme, qui a partagé ses précieux conseils.

Basile Galais raconte l'histoire de son roman

Une œuvre qui pourrait à terme être publiée, puisque le jeune homme est en relation avec une maison d’édition en Métropole. Une jolie perspective pour ce passionné de lecture, mais aussi de peinture, de photographie et de surf. Des passions diverses et variées, à l’image de cet amoureux de littérature et de toute forme d’expression artistique.