Yaté : les professeurs aident aux devoirs de vacances à la tribu

éducation yate
élèves professeurs yaté
©Cédric Michaut
Favoriser les échanges professeurs-élèves en tribu : c'est l'objectif du projet lancé par le collège de Yaté durant ces vacances scolaires de juin. L'équipe pédagogique s'est rendue ce mardi à la tribu de Touaourou, pour épauler les jeunes dans leurs devoirs de vacances.
Après s'être déplacée à la tribu d'Unia hier, ce mardi, l'équipe du collège de Yaté est allée à la tribu de Touaourou, au pied d'une montagne, dans un milieu verdoyant, en bord de mer.
 

Moins de stress pour les élèves

Le cadre est idéal et l'ambiance studieuse. Dans la maison commune de la tribu, une quinzaine de jeunes fait des devoirs avec les enseignants du collège de Yaté. Une sorte de soutien scolaire à domicile.

"Je fais des maths, des sciences aussi et hier, j'ai fait mon français et les langues. C'est simple parce qu'il y a les profs à côté, ils sont là pour nous aider", indique Betja Mapou, élève de 3ème au collège de Yaté. "C'est plus facile, il y a moins de stress. Du coup, ça m'aide à bien travailler", explique à son tour Tchopoa Ouetcho, élève de 5ème.
 

Une initiative inédite

aide devoir yaté
©NC la 1ère

Le projet de déplacer les équipes pédagogiques en tribu est une première dans cette commune. Il a été élaboré par le principal du collège de Yaté, pour établir de nouvelles relations entre enseignants et enfants.

"Les enfants qui nous ont vus ici, on m'a dit qu'il y avait une toute autre attitude au retour à l'école, en classe; le lien est différent. Et les parents nous connaissent. Je pense que c'est important qu'ils aient vu nos visages et ils ont parlé avec nous, je pense que ça peut les rassurer, aussi" raconte Sylvie Foulou, professeur d'EPS au collège.
 

Des parents rassurés

Les parents d'élève, peu nombreux aujourd'hui, ne sont pourtant pas oubliés dans le dispositif.

"La réussite scolaire, c'est ça le plus important. On veut que ça remonte dans le nombre d'enfants qui aura son brevet, son bac..." explique Rodrigue Terebo, président de l'union des parents d'élèves du collège. 

Après deux journées passées à Unia et Touaourou, les enseignants se rendront au mois d'août, lors des prochaines vacances scolaires, dans les autres tribus de Yaté : à Goro et Waho. De quoi donner une autre image de l'école aux enfants. 

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Cédric Michaut.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live