Référendum 2021 : l’UPM mise sur le rassemblement "de tous les indépendantistes et nationalistes"

référendum
Victor Tutugoro, président de l'UPM, Union progressiste en Mélanésie, en 2020 au Congrès
Victor Tutugoro, président de l'UPM, en 2020 au Congrès ©NC la 1ere
L’Union progressiste en Mélanésie avait comité central, samedi 24 juillet, à Kouaoua. L’UPM se prépare au "rassemblement prochain de tous les indépendantistes et nationalistes pour faire front commun durant la campagne pour le Oui au troisième référendum".

Dans moins d’un mois, est prévu un événement destiné à regrouper les forces indépendantistes et nationalistes de Calédonie à l’approche de la dernière consultation référendaire. Un rassemblement programmé le week-end des 21 et 22 août à Nouméa, "pour faire front commun durant la campagne électorale pour le Oui", rappelle l’UPM. Et l’Union progressiste en Mélanésie "appelle tous les nationalistes et anticolonialistes à se mobiliser dès à présent pour créer les conditions d’un grand rassemblement durant cette campagne"

Encouragements au gouvernement 

La composante de l’UNI et, plus largement, du FLNKS s’exprime dans un communiqué diffusé ce lundi matin. Signé de son président Victor Tutugoro, il suit le comité central du mouvement, qui a eu lieu samedi à Kouaoua. Comité central qui "salue" par ailleurs "la prise de fonction effective du 17e gouvernement collégial de plein exercice et l’encourage dans sa démarche à prendre en charge rapidement les nombreux enjeux qui lui sont aujourd’hui posés".