Rentrée scolaire: le coût du cartable décortiqué par l'Observatoire des prix

consommation
Rentrée scolaire
Combien coûte le cartable de votre enfant ? L’Observatoire des prix s’est penché sur la question. Il a fait deux études comparatives des prix des articles dont votre enfant a besoin. L’une concerne le primaire et l’autre s’adresse au collège et au lycée.



L’Observatoire a passé au crible une dizaine d’enseignes spécialisées, mais aussi des grandes surfaces de Nouméa. Les écarts de prix sont plus ou moins importants selon les fournitures mais aussi, et surtout, selon l’enseigne choisie. Papeterie ou grande surface, à chacun sa méthode pour la rentrée, mais il est bon de savoir que cette étude efface les idées reçues. A ceux qui pensent que les prix des enseignes spécialisées sont plus élevés que la grande distribution… Eh bien détrompez-vous. Tout dépend en fait des articles. Une gomme par exemple, basique, peut coûter 6 fois plus cher en supermarché, que dans une papeterie. Et vice-versa, une paire de ciseaux sera moins chère dans une enseigne spécialisée, que dans la grande distribution.

Un budget plus important à partir du collège

Dans le détail. Commençons par le primaire. Pour les mêmes articles, comptez entre 875 francs et plus de 3 000 Frs CFP rien que pour le matériel de trousse. La boîte de gouache reste l’article le plus cher: le prix oscille entre 129 et 655frs l’unité. Dès que l’enfant passe au collège ou au lycée, le budget est plus important. L’Observatoire a passé au crible 39 articles, matériel de trousse, cahiers, feuilles et classeurs compris. Là, le prix du cartable varie entre 12 000 et 28000frs, pour les mêmes articles. Ce qui pèse dans le budget, c’est la calculatrice, fonctions graphiques et statistiques, incluses. Le prix le plus bas est à 7 000 francs, il est multiplié par 3 dans une autre enseigne.


C'est lundi la rentrée des classes, la journée de samedi a été consacrée aux derniers achats scolaires. Pour quel coût? Alexandre Rosada et Michel Bouilliez étaient là pour enquêter...

©nouvellecaledonie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live