Restauration: la pluie gâche les premiers services

consommation
Restaurants vides
©Mathieu Ruiz-Barraud

C’était censé être un week-end de reprise pour les restaurateurs de Nouvelle-Calédonie. Une réouverture après un mois de confinement, mais finalement c’est la météo qui a fait fuir les clients. Habituellement bondée, la baie des Citrons était presque déserte ce samedi midi.

C’est ce qui s’appelle de la malchance. Alors que ses équipes avaient mis en place les mesures sanitaires avec des tables très espacées et du gel hydroalcoolique à disposition, Jean-Jacques Jusseau, gérant de quatre restaurants de la baie comptait beaucoup sur ce week-end. « Ce week-end de Pâques devait représenter un très gros week-end. S'il avait été ensoleillé, c'était un redémarrage en force après un mois de confinement pour faire un peu de trésorerie. On rouvre avec des staffs complets en pensant faire un gros week-end et au lieu de rentrer de l'argent, on continue d'en perdre. »

Davantage de commandes pendant le confinement

Yohan est derrière ses fourneaux à faire des burgers, lui n’est pas surpris de la situation. Une situation qui est même pire que durant le confinement. « En fait, il y avait plus commandes pendant le confinement que maintenant. Mais l'année dernière c'était pareil. Je pense que ça va prendre un peu de temps avant que les gens ressortent. »

Le plaisir de se faire servir à table

Des restaurateurs qui ont pu compter sur une poignée de clients. Parmi eux, Raphaël. Mais qu’est-ce qui l'a motivé à sortir sous la pluie un samedi midi ? « La reprise de la liberté et essayer de donner un petit coup de pouce aux restaurateurs. Et puis, on en avait marre de se faire à manger à la maison. On s'est dit que se faire servir à une table, c'est pas mal aussi. » Sur les baies comme ailleurs, chacun va suivre la météo en espérant le retour des beaux jours et surtout des clients.

Le reportage de Mathieu Ruiz Barraud :

Samedi pluvieux pour les restaurateurs

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live