Ruée dans les commerces à quelques heures du confinement

coronavirus
File d'attente devant supermarché avant confinement
File d'attente devant un supermarché avant le confinement ©Coralie Cochin

A Nouméa, Bourail ou Lifou, les Calédoniens se préparent à vivre deux semaines enfermés chez eux, près d’un an après le premier confinement. Ce lundi matin, c’est la ruée dans les magasins d’alimentation et autres quincailleries.

Des queues qui s’allongent devant les magasins, c’est le spectacle auquel on assiste un peu partout en Nouvelle-Calédonie depuis l’annonce du confinement qui débute ce lundi soir.
Hier déjà, avant même l’annonce, les pharmacies de garde étaient prises d’assaut par des clients qui voulaient se ravitailler en masques et gels. 
Ce lundi, ce sont les supermarchés et les magasins de bricolage qui subissent les assauts de clients inquiets, qui se pressaient devant les entrées  avant même l’ouverture. 
Ainsi dans cette grande surface de la périphérie de Nouméa : 


Entrées filtrées

Les entrées sont filtrées, avec des petits groupes autorisés à la fois à l’intérieur des magasins. A l’entrée, du gel pour les clients et des masques pour le personnel de sécurité, et à l’intérieur des visières pour les caissières. 

visière caissière supermarché confinement
©Coralie Cochin


Certains rayons sont dévalisés, les produits de première nécessité, le riz, les pâtes, le papier toilette, ou le pain…

Ruée magasins supermarchés avant confinement. Plus de pain
©Caroline Antic-Martin

Le reportage de Caroline Antic-Martin, Brigitte Whaap et Brice Bachon 

Partout en Calédonie

A Lifou aussi, les habitants se ruent sur les magasins où des mesures sont déjà en place. Ainsi dans ce supermarché où seulement quinze personnes sont autorisées à la fois. Emilienne de la tribu de Hunöj est venue faire des provisions. Elle répond à Clarisse Watue 

Pareil à Bourail où la file d’attente est constante :

File d'attente devant supermarché avant confinement Bourail
Une file d'attente à Bourail ©AL


L’annonce du confinement à partir de minuit ce soir crée l’effervescence dans Poindimié. Les populations de la Côte Est se ruent vers les commercent, les banques et la pharmacie, pour se préparer à ne plus sortir de chez eux, engendrant des files d’attente. 
Le reportage de Marguerite Poigoune. 

Préparatifs confinement Poindimié reportage

Rush avant confinement Poindimié
A Poindimié ©Marguerite Poigoune

A Koné aussi les gestes barrières sont déjà de rigueur avec nettoyage des caddies et lavage des mains au gel hydroalcoolique et des vitres de protections sont installées aux caisses. 

Mesures de sécurité avant confinement magasins Koné
Les mesures de sécurité déjà en place à Koné ©Brice Bachon

 

Bricolage et sport aussi

Certains magasins de bricolage sont également pris d’assaut. De quoi acheter de quoi s’occuper pour le confinement ou, au lendemain du cyclone, de quoi dégager son jardin. 

magasin de bricolage
©Coralie Cochin


Et certains prévoient de faire du sport à domicile pour ne pas perdre la forme. Dans les magasins de sport, les haltères par exemple ont la cote. 
 

Courses avant confinement. sport
©Coralie Cochin