Salon Bât Expo : les Calédoniens misent sur le solaire

salon
bat exposition 2020
©nc 1ère
Le salon Bât Expo vient d'ouvrir ses portes au parc des expositions de Nouville. Au programme : trois jours dédiés aux matériaux de gros oeuvres, à l'outillage et à la décoration. La tendance cette année encore, c'est le solaire. 
127 exposants sont sur place jusqu'à ce dimanche et entre 6000 et 8 000 visiteurs sont attendus.
 

L'option solaire séduit les Calédoniens

Un peu plus de 7 heures quotidiennes d'ensoleillement, le Caillou est bercé par le soleil :  de quoi motiver les familles, à se mettre à l'énergie solaire. Une cinquantaine d'entreprises proposent cette alternative sur le territoire et depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux Calédoniens choisissent cette option. "On est toujours en train de rénover" lance un visiteur. "On est venus chercher un peu de tout, les panneaux solaires, vraiment ce qu'on peut trouver pour rénover la maison" ajoute un autre.
 
énergie solaire
©Alix Madec

"Je pense que tous les gens vont venir au salon pour ça parce que tout l'argent qu'on met d'habitude dans les voyages, on va le mettre dans l'amélioration de la maison je pense" ajoute une femme, venue trouver de quoi équiper un bungalow.
 

Le solaire : un investissement coûteux mais bénéfique

Il faut compter 1,3 millions de francs CFP pour 20 panneaux, amortis selon les professionnels, en 6 ans. Particuliers, établissements scolaires, institutions... depuis près de cinq ans, l'une des entreprises pionnières locales a doublé son nombre d'installation de panneaux solaires. Depuis 2013, elle a réalisé près de 465 installations et placé 16 000 panneaux sur l'ensemble du territoire.
 

C'est particulier en ce moment...avec le covid-19, tous les clients qui devaient partir en vacances ou qui avaient prévu de dépenser dans autre chose, ils vont se retourner vers le solaire. Deuxième point, à la fin d'année, c'est un moment propice dans le bâtiment parce qu'on déduit des impôts. Depuis 2020, on peut déduire deux millions de travaux aussi bien le million vert que le million de travaux

Jérôme Leduc, professionnel du secteur


Si l'alternative est encore minoritaire, moins de 2% de la consommation locale contre plus de 82% d'énergie thermique, elle semble séduire de plus en plus de Calédoniens en mal de voyages, qui orientent leurs investissements dans la construction.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live