nouvelle calédonie
info locale

Saveurs locales pour les fêtes de fin d'année au marché de Nouméa

nouvel an
Langoustes marché
©Cédric Michaut
Ananas, mangues, letchis ou bien langoustes, huîtres et crevettes : les produits de fête et de saison sont sur les étals du marché municipal de Nouméa. Certains clients n'hésitent pas à mettre le prix. 
 
Pas encore de bousculade ce dernier dimanche de l'année, au marché de Nouméa. À deux jours du réveillon de la Saint-Sylvestre, les clients sont venus faire tranquillement leurs derniers achats et les produits de saison séduisent les gourmets calédoniens. "On a acheté des légumes avec du poisson et du tarot" confie une acheteuse.

Certains clients en profitent même pour peaufiner le menu de fin d’année. "J'ai été cherché du thon blanc pour faire du sashimi et puis la décoration qui va avec" raconte une passante.

"J'ai pris des ananas, des mangues et des bananes pour faire une belle salade de fruits pour le réveillon du 31 et ensuite je vais aller au marché aux poissons me prendre des petites crevettes" énumère gaiement un acheteur. 
 

Un réveillon aux saveurs du lagon

crevettes marché
©Cédric Michaut

Le réveillon est souvent le moment de se faire plaisir. Fruits de mer, coquillages et crustacés sont bien présents même si cette année, les langoustes se font assez rares sur les étals. 

"Il y a eu des calibrées, juste pour une ou deux personnes; il y en a aussi des plus grosses. On n'a reçu qu'une cinquantaine de kilos; il fait très mauvais, ça bouge beaucoup en mer et les pêcheurs ont fait ce qu'ils pouvaient pour avoir des langoustes" explique Marie-Pierre Roustan, une poissonnière du marché. 

Pour savourer une langouste, il faudra tout de même compter entre 5000 et 7000 francs CFP le kilo
 

La folie des huîtres 

 
huîtres
©Cédric Michaut

Autre option pour le repas de fête: des huîtres, et en plus, locales. Sorties des bassins de Boulouparis le matin même, les coquillages de Carmen s’écoulent à plus de 700 douzaines à chaque fin d’année. "Pour certaines occasions, comme pour la Noël, on présente des huîtres de palétuviers" indique Carmen Morlet, vendeuse d’huîtres au marché.

Vendues entre 1 900 et 2 500 francs CFP la douzaine, les huîtres se dégustent avec un simple filet de citron. "J'ai acheté une douzaine de grosses huîtres du pays, pour la taille, pour le fait que ce soit un produit local et le prix est correct par rapport à ce que je vois sur le marché" confie un gourmand, qui vient d'opter pour les huîtres de Carmen. 

Si vous n’avez pas encore fait vos achats, sachez que le marché de Nouméa sera ouvert dès cinq heures du matin, lundi 30 et mardi 31 décembre.  

Le reportage d'Anne-Claire Lévêque et Cédric Michaut. 
©nouvellecaledonie