publicité

Seconde guerre mondiale, faits divers, alcool et riz: l’actu à la 1 du mercredi 8 mai 2019

L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec les commémorations du 8 mai 1945, une interpellation dans l’affaire de la jeune femme retrouvée blessée à Dumbéa, la vente d’alcool interdite durant le weekend électoral, et les récoltes de riz à Boulouparis.

© NCla1ère
© NCla1ère
  • Caroline Moureaux et Malia Noukouan
  • Publié le

8 mai 1945 : la fin de la seconde guerre mondiale

Il y a soixante-quatorze ans jour pour jour aujourd’hui prenait fin le conflit le plus meurtrier de l’Histoire. En tous cas, cette date commémore la fin de la seconde guerre mondiale en Europe avec la capitulation de l’Allemagne nazie.
Pour la guerre en Asie-Pacifique, il faudra attendre la capitulation du Japon le 2 septembre de la même année.
Au total, on estime à soixante millions le nombre de morts durant la seconde guerre mondiale.
Plusieurs cérémonies sont organisées pour l’occasion, notamment un dépôt de gerbes à 8 h 30 au monument aux morts de la place Bir Hakeim.
A noter également qu’à cette occasion, les 55 jeunes appelés pour la journée défense et citoyenneté prévue jeudi iront visiter le musée de la seconde guerre mondiale de Nouméa.
 

Un jeune interpellé dans l’affaire de la blessée de Dumbéa

Un homme de 18 ans est en garde à vue depuis hier. Il est soupçonné de s’être violemment battu avec une jeune femme dans la nuit de dimanche à lundi. Une jeune femme retrouvée à Dumbéa dans un état grave et hospitalisée depuis au Médipôle. La gendarmerie avait émis un appel à témoins pour identifier la victime. Il s’agirait d’une maréenne d’une vingtaine d’années. Selon le procureur, une rixe l’aurait opposée au jeune homme au retour d’une soirée à Nouméa.
 

Pas d’alcool ni de transport d’armes pendant le weekend

Pas question d'acheter de l'alcool les 11 et 12 mai en Nouvelle-Calédonie, en dehors des cavistes, hôtels, restaurants et autres bars. Pour «prévenir tout risque de trouble à l'ordre public», le haut-commissariat a pris un arrêté en ce sens. Un autre interdit le port et le transport d'armes. Des dispositions qui avaient déjà été prises à l’occasion du référendum du 4 novembre l’an dernier.
 

Carsud va pouvoir renouveler sa flotte

Le gouvernement vient de donner son feu vert pour la défiscalisation locale, une aide fiscale à l’investissement de 213 millions CFP. Une trentaine de bus est attendue au second semestre 2019. Une flotte dernier cri pour la société de transport qui entre dans le cadre du futur réseau unique Tanéo, qui inclura également Néobus et Karuïa. Notez que Carsud s’engage également à créer 55 emplois et à conserver les 117 emplois existants pendant la durée légale d’exploitation des véhicules.
 

A qui appartient le navire échoué aux Chesterfield ? 

La question reste en suspens. L’enquête confiée à la gendarmerie maritime se poursuit. Les enquêteurs travaillent au décryptage des indices laissés à bord du bateau abandonné par son équipage, à la mi-avril. 

Le riz de Boulouparis se développe

Un jeune céréaliculteur de Boulouparis a planté une variété de riz sélectionné par la technopole de l'Adecal. Pour cette deuxième année de production, il espère cent tonnes de riz. La récolte se tient cette semaine sur trois jours, avant la transformation et la commercialisation.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play