Sept nouveaux cas de lèpre cette année

santé
Lèpre fascicule 2
©NC 1ère
Oui, la lèpre existe encore, y compris en Nouvelle-Calédonie. Sept cas ont été diagnostiqués cette année, chez des enfants, à Nouméa, Belep et Canala. Oui, elle se soigne et se guérit. Rencontre avec une mère de famille dont trois grands enfants ont contracté la «maladie de Hansen».
Huit nouveaux cas repérés en 2015, trois en 2016, sept cette année: la lèpre n’est pas une maladie du passé. En 2017, sept jeunes Calédoniens ont été dépistés: trois à Nouméa, trois à Belep et l’un à Canala.

Six mois à deux ans de traitement

Cinq des malades étaient contagieux mais ne le sont plus. «A partir du moment où on commence le traitement, on n'est plus contagieux», explique Violaine Baron, infirmière de santé publique. » Car la lèpre est une maladie qui se guérit. «Ça se soigne. Selon la forme, si elle est peu contagieuse ou très contagieuse, le traitement va durer entre six mois et deux ans.»

«Pas les mêmes tâches»

Marguerite Poigoune a rencontré une mère de famille dont trois enfants ont contracté la lèpre. Les plus grands, 29 et 19 ans, sont guéris. Le troisième, âgé de quinze ans, se trouve en cours de traitement. 

Souvent confondue

Les manifestations de la lèpre sont souvent confondues avec ceux d'une autre maladie de peau, notamment avec des champignons, ce qui retarde la prison en charge. Violaine Baron le rappelle: «Un des premiers symptômes, ce sont des tâches qui peuvent être blanchâtres ou rougeâtres et qui ont la particularité d’être insensibles au toucher, à la chaleur, à la douleur.» 

Maladie à déclaration obligatoire.

En cas de doute, il est conseillé d’aller voir son médecin traitant, qui pourra orienter le patient vers de la médecine interne pour un essai clinique et biologique. La lèpre fait partie des maladies à déclaration obligatoire.

Le reportage de Brigitte Whaap et Michel Bouilliez 
©nouvellecaledonie


Le Dr Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la Dass, était l'invité du journal télévisé le 17 décembre avec Yvan Avril. 
©nouvellecaledonie