SLN, chômage partiel, grande consultation, sternes : l'actu à la 1 de ce vendredi 15 janvier 2021

l'actu du matin
Actu à la 1 du 15 janvier 2021

L’essentiel de l’actualité aujourd'hui en Nouvelle-Calédonie avec la mobilisation des salariés pour la survie de la SLN, le blocage des sites pétroliers, la grande consultation de la société civile, du rugby, la fête de la pastèque à Tiga et la sauvegarde des sternes en province Nord. 

Les salariés de la SLN inquiets pour leur avenir

Les salariés de la SLN, « inquiets » voire « désespérés », ainsi que les sous-traitants, soutenus par des salariés de Vale NC, se sont mobilisés jeudi matin en baie de la Moselle à Nouméa. Ils étaient plusieurs centaines réunis pour dénoncer les blocages qui paralysent les sites miniers sur fond de conflit de l’usine du Sud. Une délégation a été reçue par les élus du congrès dans la matinée pour leur lire une lettre ouverte. 

Blocage des sites pétroliers à l’appel d’Harold Martin

En parallèle de la mobilisation des salariés des deux sites industriels, l’ex-maire de Païta, Harold Martin, avait lancé un appel au blocage des dépôts de carburant des pétroliers de Numbo et de Ducos, à Nouméa. Un slogan était affiché : «  Pas de minerai pour la SLN = pas de minerai pour la Corée ». Objectif des quelques dizaines de personnes mobilisées : bloquer les camions-cuves qui fournissent l’industriel KNS, en province Nord. Les manifestants annoncent une mobilisation 24h/24 devant les dépôts de carburants. 

Comment fonctionne le chômage partiel ? 

Les blocages et l’arrêt des activités ont fini par mener au placement en chômage partiel de centaines de salariés. Ils sont donc désormais soumis à un dispositif mis en place en 1983 dans le Code du travail calédonien. Le salarié perçoit alors 66 % du SMG soit 100 000 francs environ quelque soit son salaire. Moins de 400 personnes en ont eu besoin en 2017, mais avec les annonces faites par Vale NC, la SLN et leurs sous-traitants, le nombre de bénéficiaires va exploser. 

Sébastien Lecornu s’adresse aux Outre-mer

Le ministre était auditionné hier par la délégation aux Outre-mer du Sénat, à Paris. Interrogé par Gérard Poadja sur le coût financier de la crise Covid pour la Nouvelle-Calédonie, Sébastien Lecornu a réaffirmé la participation de l’Etat malgré la compétence du Caillou en matière de santé. Quelques heures plus tard, il était l’invité exceptionnel des antennes du Pôle Outre-mer. 

Pas de baignade sur la plage de Nouré à Dumbéa

La baignade et la pêche sont interdites en baie de Nouré à Dumbéa depuis hier, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Une décision prise par la mairie, suite aux fortes pluies de ces derniers jours, « en raison de la mauvaise qualité de l’eau et par mesure de précaution », précise la ville de Dumbéa. 

La société civile consultée sur l’avenir du territoire

Comment les Calédoniens voient-ils l’avenir de la Nouvelle-Calédonie ? C’est l’objet de la « grande consultation » annoncée par le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, lors de son déplacement sur le Caillou en novembre dernier. Le dispositif a été présenté hier par le Haut-commissaire Laurent Prévost. Seront interrogés les maires, les représentants du monde économique et associatif, les étudiants et lycéens, qu’ils puissent voter au referendum ou non. Cela se passera en ligne mais aussi via un sondage de la population réalisé par l’institut Quid Novi. Cette consultation débutera le 20 janvier prochain. Les premiers éléments sont attendus à la fin de mois de mars. 

La province Nord veut protéger ses sternes

La période de nidification des sternes a débuté. En province Nord, l’accès à certains îlots est interdit aux plaisanciers. Un fanion rouge accolé à un mât dissuade les navires d’accoster. Cette période d’installation concerne trois spécimens de sternes : les hupées, diamants et dougall. 

Le rugby du Caillou séduit des clubs métropolitains

Quatre jeunes Calédoniens, trois garçons et une fille vont intégrer des académies de rugby en Métropole. Ces joueurs du Pôle espoir calédonien s’envoleront jeudi prochain et rejoindront de grands clubs français. 

Coup d’envoi de la fête de la pastèque à Tiga

La fête de la pastèque ouvre aujourd’hui sa cinquième édition. Près de 400 personnes sont attendues sur l’île de Tiga  tout au long de ce week-end. Mais avant l’accueil de toutes les délégations venues des quatre coins du pays aujourd’hui, les « SI TOKA » se sont rassemblés jeudi à la maison commune pour une journée de cohésion.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live