Le Sud bascule à son tour en alerte 1, comme le Nord

cyclones
Vue satellite de Gretel à midi
Vue satellite de Gretel à midi. ©Météo France NC
Depuis 15 heures ce dimanche, l'ensemble de la Grande terre se trouve en alerte 1, depuis le Nord jusqu'au Sud, tandis que le premier tour des municipales vit ses dernières heures. Les Loyauté restent en pré-alerte. 
A 15 heures ce dimanche (c’est-à-dire trois heures avant la fermeture des bureaux de vote), la province Sud a basculé en alerte 1. Le Nord, qui y est depuis 6 heures ce matin, reste à ce stade. Les Loyauté demeurent en pré-alerte.
 

Gretel au large de Belep

Gretel, puisque c’est le nom de la fameuse dépression, se situait à 11 heures à environ 250 km dans l’Ouest des Belep. Elle générait alors des vents moyens maximum de l’ordre de 75 km/h et se déplaçait vers le Sud-Est à une vitesse de 35 km/h. De fortes rafales, de secteur Nord, allant jusqu’à 110 km/h soufflaient alors sur l’extrême Nord. De fortes pluies ont impacté le Nord du pays avec cinquante à 80 mm tombés ces six dernières heures. 

Perturbations

Des conditions météo qui ont perturbé - on s’en doutait et cela s’est confirmé - la matinée de vote dans le Nord. La proximité de Gretel a par ailleurs de nombreuses conséquences. 

Scénario

Pour Météo France NC, le scénario le plus probable est un passage de Gretel au plus près «à environ 200 km à l’Ouest de la Nouvelle-Calédonie entre dimanche après-midi et lundi en début de journée, au stade de dépression tropicale forte»
 

Gare au coup d'Ouest

D'ici là, attention aux vents violents de secteur Nord-Ouest attendus cet après-midi et jusqu’à lundi matin, d'abord sur l'extrême Nord puis s'étendant au reste du pays. Des rafales entre 110 et 140 km/h sont attendues sur la côte Ouest et l’Extrême-Sud, jusqu'à 150 km/h sur le relief.
 

Attention aux débords

De fortes pluies sont possibles sur l'ensemble du pays. Les régions les plus exposées avec les cumuls les plus importants attendus sont le Nord, le relief, la côte Est et l'extrême Sud. Des débordements de rivières sont à craindre, y compris sur la côte Ouest. Et la mer va devenir très forte, avec de puissantes vagues sur le littoral, et des creux de quatre à six mètres au large.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live