SUP Race, Titouan Puyo impressionnant aux Etats-Unis

sportncla1ère
Titouan Puyo 1er de la Carolina Cup 2016
Titouan Puyo 1er de la Carolina Cup 2016 ©@glantzphotography
Le Calédonien Titouan Puyo s'est imposé ce samedi 23 avril, lors de la 1ere course de la saison internationale de SUP Race, la Carolina Cup. Dans une course tout en maitrise, il a marqué les esprits devant le gratin mondial.
Titouan Puyo avait été étincelant sur la fin de saison 2015, triple champion de France, vainqueur de la course Paris Crossing le long des quais de Seine et récent vainqueur du championnat de nouvelle- Zélande 2016. C'est simple, il est imbattable depuis 6 mois. Mais en ce début d'année, et après un changement d'équipementier, il était à la recherche de certitudes sur son niveau et son matériel par rapport aux meilleurs mondiaux. La plage de Wrightsville Beach en Caroline du Nord lui a apporté les réponses : il est au sommet de son art.
Le début de course n'a pourtant pas été à son avantage. Au-delà de la 25e place à la première bouée après un départ donné dans les vagues, il va tout de suite faire parler sa maitrise de la glisse. Dans la partie en mer du parcours, il va utiliser comme personne les petites ondulations du clapot et de la houle, pour revenir en tête de course. C'est lui qui mène un groupe de 14 rameurs à l'attaque de la longue partie abritée au milieu des presqu'îles de Wrightsville. Tous les meilleurs athlètes du Stand Up mondial sont dans ce groupe. Entre autres : Connor Baxter (N°1), Travis Grant (N°2 et vainqueur en 2015) et Danny Ching (N°3, triple vainqueur de l'épreuve). Le groupe restera soudé, dans un rythme infernal, jusqu'à la sortie de la lagune et au retour en mer, 2 miles avant l'arrivée.
Titouan Puyo grand vainqueur de la Carolina Cup 2016
Titouan Puyo grand vainqueur de la Carolina Cup 2016 ©photo: Chris McQuiston for SUP Racer

Titouan Puyo intouchable en surf
C'est dans cette dernière partie, avec son clapot et sa houle qu'il faut surfer en vent arrière, que Titouan va faire la différence. Il va tout d'abord s'échapper de la flotte des 14 en compagnie de Danny ching et Travis Grant, son partenaire d'équipe. La victoire se jouera entre ces trois protagonistes. Mais le retour dans l'Océan Atlantique sonnera le glas des espoirs de l'Australien et de l'Americain de renouer avec la victoire.
Qu'on se le dise, Titouan Puyo est le maitre des ondulations de l'Océan. Il voit le moindre clapot, surfe ce qui est insurfable et se détache inexorablement de ses concurrents. Il est intouchable dans ces conditions.
Il remporte en Caroline du Nord, sans doute sa plus belle victoire (mis à part son titre de champion du monde 2014), en 2h04m49s  sur les 21 km,  devant la quasi-totalité des meilleurs de ce sport.
Titouan Puyo cherchait à lever ses doutes pour la saison 2016, ses adversaires n'en ont plus  aucun.