SUP Race, Titouan Puyo N°3 mondial

sportncla1ère
Titouan Puyo seul en tête lors de la Carolina Cup
Titouan Puyo seul en tête lors de la Carolina Cup ©Chris McQuiston for SUP Racer
Conséquence de son impressionnante victoire contre les meilleurs mondiaux lors de La Carolina Cup aux Etats-Unis samedi dernier, Titouan Puyo devient N° 3 mondial. Le calédonien pourrait bien ne pas s'arrêter là.
Titouan Puyo a démarré en trombe sa saison 2016. Il a devancé tous les cadors du SUP mondial en s'imposant en Caroline du Nord aux Etats-Unis, la 1ere épreuve de la saison internationale. 5e mondial à la fin de la saison 2015, cette victoire pendant la Carolina Cup, lui permet de gagner 2 places et d'intégrer pour la 1ere fois, le trio de tête du classement mondial.
Il n'est devancé que par 2 légendes du circuit, l'Hawaiien Connor Baxter (1er) et son partenaire d'équipe l'Australien Travis Grant (2e). Il devance désormais 2 autres grands noms du SUP, l'Américain Danny Ching (4e) et l'Hawaien Kai Lenny (5e).

Le principe du classement
Ce classement, élaboré par Christopher Parker, le patron du site Supracer, la référence du SUP Race, est basé sur un système d'index. Il donne plus ou moins d'importance aux courses, en fonction du nombre d'athlètes participant et à leur classement respectif. Plus il y a de participants bien classés dans la course, plus l'index de celle-ci sera important, et rapportera de points aux coureurs.
Traditionnellement, la Carolina Cup voit participer la majeur partie des meilleurs mondiaux. L'édition 2016 n'a pas dérogé à la règle. L'index de la course était le 2e en 2015, cette année, il devrait se situer encore autour des 2e ou 3e meilleurs de l'année.

Le classement mondial après le résultat de la Carolina Cup 2016
Le classement mondial après le résultat de la Carolina Cup 2016 ©supracer

Où va-t-il s'arrêter?
Christopher Parker, avait pronostiqué la victoire de Titouan Puyo sur cette 1ere épreuve et il en est sûr, le calédonien ne s'arrêtera pas là.
Pour lui et d'autres observateurs du SUP Race mondial, cette victoire n'est en rien une surprise. Le Calédonien n'avait pas encore le statut qu'il méritait jusqu'à présent. Cela vient de changer pour tous les acteurs de cette discipline, coureurs comme fabricant de matériel.

Christopher Parker:"T2 (son surnom) est l'un des meilleurs rameur du circuit mondial. Je ne vois pas qui pourra freiner son ascension vers le sommet. Je l'ai déjà dit et je le redit encore, ce garçon a tellement de talent et une telle technique de rame, qu'il est simplement destiné à devenir N°1 mondial."

A entendre les avis des spécialistes de cette discipline sur Titouan Puyo, on reste sans voix devant le manque de clairvoyance de  son ancien équipementier. Titouan Puyo a en effet changé de bannière à l'intersaison, passant chez une marque concurrente. (A noter que chez les filles,  la même marque a  également perdu sa meilleur athlète, la Néo- Zélandaise Annabel Anderson, N°1 mondiale, partie elle aussi pour la concurrence).

Titouan Puyo en tête au milieu des 14 coureurs échappés sur la Carolina Cup 2016
Titouan Puyo en tête au milieu des 14 coureurs échappés sur la Carolina Cup 2016 ©Chris McQuiston for SUP Racer

Et la suite?
Le circuit mondial 2016 ne fait que commencer. Pour Titouan Puyo comme pour tous les coureurs du circuit, le point d'orgue de la saison se passera aux îles Fiji du 12 au 20 novembre: Les championnats du monde ISA (International Surfing Association). Titouan essaiera de reconquérir son titre mondial en longue distance, acquis en 2014 au Nicaragua et conquis l'an dernier par l'Américain Danny Ching.
Mais pour y participer, et même si il est à priori incontournable dans l'équipe au vu de son nouveau statut, il devra se plier au système de sélection de l'équipe de France, qui devrait se dérouler à la mi-juin.
T2 sera de retour dans le Pacifique à la mi-mai, pour le Air France Paddle Festival à Tahiti (le 14 mai), avant de repartir sur le circuit Européen.