Sydney : cinq lions échappés de leur enclos à Taronga zoo

océan pacifique
Lion et lionceau de Taronga zoo, image d'illustration.
Lion et lionceau de Taronga zoo, image d'illustration. ©Rick Stevens / Taronga zoo
Le célèbre zoo australien a vu ce mercredi cinq de ses lions d'Afrique quitter leur enclos principal, avant que tout ne rentre dans l'ordre. Un épisode qui n'a fait aucun blessé.

Le Taronga zoo de Sydney ? Quasiment un incontournable, pour les nombreuses familles calédoniennes qui passent des vacances dans la capitale du New south Wales. En descendant du ferry, on peut aussi bien y admirer les grands ambassadeurs de la faune australienne que les animaux venus d’ailleurs… dont les lions d’Afrique comme ceux qui ont pris la poudre d’escampette ce mercredi 2 novembre !

Verrouillage d'urgence

Ils sont cinq à être sortis de leur enclos principal, à un moment où ce haut-lieu touristique - avec vue sur l’opéra - était fermé au public. L'épisode s'est en effet produit en tout début de matinée : la police a été appelée sur site vers 7 heures, selon la chaîne ABC. Celle-ci précise aussi qu'il s'agissait d'un lion et de quatre lionceaux. De quoi déclencher en tout cas le verrouillage d’urgence du site, tandis que la dite police et du personnel spécialisé s'affairaient à rassembler les "fugitifs". Des alarmes ont retenti dans tout le zoo, avant que les lions ne retrouvent l’espace qui leur est dédié. Le directeur exécutif, Simon Duffy, a déclaré aux journalistes qu'un lionceau a dû être tranquillisé.

Il s'agit d'un incident important et un examen complet est en cours pour déterminer comment les lions ont pu sortir de leur enclos principal. Nous n'avons pas les détails exacts de comment et pourquoi cela s'est produit.

Simon Duffy, directeur exécutif de Taronga zoo

Le zoo de Taronga a annoncé qu'il ouvrirait normalement ses portes, plus tard dans la journée. "Toutes les personnes présentes sur le site ont été déplacées vers des zones sûres et il n'y a pas de blessé parmi les invités ou le personnel."

Des gardiens ont été vus en train de vérifier les clôtures de l'enclos des lions à la recherche d'éventuels dommages. Pour information, un lion africain mâle adulte peut peser jusqu'à 250 kilos, tandis que les femelles peuvent atteindre 180 kilos.

Quelques précédents

Un tigre du Bengale, âgé de deux ans, s'était échappé de son enclos dans le même zoo… en 1946 ! Rôdant dans l'enceinte et provoquant, selon un journal une "frénésie de peur" avant d'être abattu par un gardien. En 1982, une vingtaine de policiers ont été dépêchés dans une banlieue à l'ouest de Sydney après qu'un lion a été repéré près d'une usine de boissons gazeuses. Le coupable a ensuite été identifié comme étant… un chat grassouillet appelé Ginger !

Mais l’une des évasions d'animaux les plus célèbres de Sydney s'est produite en février 2020, lorsque des passants déconcertés ont vu trois babouins courir dans un parking du centre-ville après s'être échappés d'un laboratoire de recherche médicale. A l’autre bout du monde, en Suède, c’est l’évasion un cobra royal surnommé Houdini qui a défrayé la chronique, fin octobre.